Diégèse  mercredi 6 avril 2016



ce travail est commencé depuis 5941 jours et son auteur est en vie depuis 20394 jours (2 x 32 x 11 x 103 jours) 2016

ce qui représente 29,1311% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
30 mars

#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

Parce que c'est la même matière, les mêmes hommes, les mêmes comités, le même jeu, le même mécanisme, déjà automatique, les mêmes entours, le même appareil, les habitudes déjà prises, nous n'y voyons rien. Nous n'y faisons pas même attention. Et pourtant la même action, qui était juste, à partir de ce point de discernement devient injuste. La même action, qui était légitime, devient illégitime. La même action, qui était due, devient indue. La même action, qui était celle-ci, à partir de ce point de discernement ne devient pas seulement autre, elle devient généralement son contraire, son propre contraire. Et c'est ainsi qu'on devient innocemment criminel. La même action, qui était propre, devient sale, devient une autre action, sale. C'est ainsi qu'on devient innocent criminel, peut-être les plus dangereux de tous. Une action commencée sur la mystique continue sur la politique et nous ne sautons point que nous passons sur ce point de discernement. La politique dévore la mystique et nous ne sentons point quand nous passons sur ce point de discontinuité. Et ce qui a été commencé la veille continue le lendemain, et « c'est la perpétuelle et recommençante histoire », écrivait Péguy. Et le journal Le Monde publie les noms, commence à publier les noms des bagnards du off-shore. Et nous sommes sans surprise, et il n'y a aucune surprise, il y a bien les noms que nous pensions qu'il y aurait. Il y a bien les barbouzes qui ont choisi d'apparaître en politique pour mener plus facilement leurs barbouzeries, et dont on sait depuis toujours, depuis que leur nom a été dévoilé un jour dans un journal, pour quelque motif que ce soit, que ce sont des barbouzes. Ils se sont employés, parfois pendant des décennies, à ne rien cacher de leurs barbouzeries, et nous savions, et nous savions bien, et d'ailleurs tout le monde le savait ; tout le monde peut-être pas, mais du monde certainement, beaucoup de monde, assurément. Ce qu'il conviendrait d'analyser, dès lors, ce qu'il conviendrait de dessiner, comme on dessine un réseau, comme on fait un organigramme, ce sont les rets de silence autour de ces évidentes barbouzes médiatisées, politisées, légitimées par le scrutin universel, financées par des partis, accueillies par des partis qui prétendent à la respectabilité, alors que nous savions, alors que tout le monde savait. Avec qui ont-ils dîné pendant des décennies, et déjeuné aussi ? Avec qui ont-ils fait des affaires, et signé des contrats aussi ? Quelles ont été leurs responsabilités ? Quelles sont leurs responsabilités ? Qui sont les silencieux, tous ces silencieux qui n'ont rien dit ? Et qui savaient puisque nous savions.
Charles Péguy - Notre Jeunesse  - Je sais les noms - Péguy-Pasolini #08 - Diégèse 2016

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000


Je sais tout aussi bien que cela viendra.










2015 2014
2013 2012 2011 2010








On ne méprise pas tous ceux qui ont des vices ; mais on méprise tous ceux qui n'ont aucune vertu.
François de La Rochefoucauld
Maximes