Diégèse  dimanche 10 avril 2016



ce travail est commencé depuis 5945 jours et son auteur est en vie depuis 20398 jours (2 x 7 x 31 x 47 jours) 2016

ce qui représente 29,1450% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
avant-hier
#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

Je ne suis pas le seul. Les abonnés de ces cahiers, même aujourd'hui, après douze ans de morts, et de renouvellements annuels, se composent aujourd'hui encore pour les deux tiers, sont encore pour les deux tiers des anciens dreyfusards, des nouveaux dreyfusards, des dreyfusards perpétuels, des dreyfusards impénitents, des dreyfusards mystiques, des hommes de cœur, des petites gens, généralement obscurs, généralement pauvres, quelques-uns très pauvres, pour ainsi dire misérables, qui ont sacrifié deux fois leur carrière, leur avenir, leur existence et leur pain : une première fois pour lutter contre leurs ennemis, une deuxième fois pour lutter contre leurs amis ; et combien n'est-ce pas plus difficile ; une première fois pour résister à la politique de leurs ennemis, une deuxième fois pour résister à la politique de leurs amis ; une première fois pour ne pas succomber à leurs ennemis, une deuxième fois pour ne pas succomber à leurs amis. C'est ce traître-ci que nous entendons être. Une première fois pour ne pas succomber à la démagogie de leurs ennemis, une deuxième fois pour ne pas succomber à la démagogie de leurs amis ; une première fois pour ne pas succomber à l'inimitié, une deuxième fois pour ne pas succomber à la plus difficile amitié.
Tous nous savons ce que ça nous a coûté. Et c'est pour cela que nous exigerons toujours de nos amis un respect que nos ennemis ne nous ont jamais refusé.
Les politiciens veulent que nous endossions leurs politiques, que nous marchions dans leurs politiques, dans leurs combinaisons, que nous entrions dans leurs vues, politiques, que nous trahissions nos mystiques pour leurs politiques, pour les politiques correspondantes, pour les politiques issues. Mais nous ne sommes pas sous leurs ordres. Alors les politiciens veulent décerner l'honneur et le droit. Mais ils n'en sont peut-être pas maîtres. Ils veulent décerner l'obéissance et l'obédience, confirmer la firme, distribuer l'honneur, déclarer la règle. Mais ils n'en sont peut-être pas maîtres.
Ils ne sont pas nos maîtres. Tout le monde n'est pas sous leurs ordres. Ils ne sont pas même leurs propres maîtres.

Pour tenter de commencer à comprendre ce que ces « Papiers de Panama » peuvent révéler, il ne suffit donc pas de s'accrocher à une liste de noms, célèbres ou anonymes, il ne suffit donc pas de participer à la « peoplisation » de l'évasion fiscale, à la « documentarisation »  du off-shore, à sa médiatisation médiatique, mais il faut prendre en même temps, dans un même mouvement, il faut au sens propre, littéralement, com-prendre, prendre avec, ensemble, aussi difficile que cela puisse être, aussi compliqué, aussi inattendu, com-prendre trois événements qui sont chroniqués quotidiennement dans les colonnes de ce même quotidien Le Monde : les arrestations en Belgique de terroristes fondamentalistes musulmans, les protestataires utopistes de « Nuit debout » et, enfin, en commentaire, ces révélations, qui n'en sont pas vraiment si l'on veut bien y réfléchir, sur l'évasion fiscale et le blanchiment d'argent sale via le système bancaire international. Ce que ces trois événements ont en commun, c'est d'abord qu'ils se passent en même temps, et personne ne peut sérieusement considérer que c'est par hasard, que c'est fortuit. Et d'ailleurs, il suffit de l'écrire pour qu'instantanément cela devienne évident, sans qu'il soit nécessaire, absolument, de s'expliquer. Le système économique mondial, libéralement mondial et mondialement corrompu a installé durablement le désespoir. Il ne s'agit pas d'une crise, ni d'une crise de croissance, ni d'une crise de confiance. Il ne s'agit pas d'un malaise, d'un malaise économique, d'un malaise politique. Il s'agit d'un désespoir qui n'est pas sociétal, qui n'est pas sociologique. Il s'agit bien d'un désespoir anthropologique, qui prend, sur la planète entière, des femmes et des hommes, qui disent simplement, désespérément, qu'elles ne peuvent pas, qu'ils ne peuvent pas continuer ainsi. Elles disent, ils disent que le système qui leur est proposé, ce système marchand, qui pour autant ne marchande pas, qui ne distribue pas, qui ne respecte plus l'humanité, est un système dont elles ne veulent plus, dont ils ne veulent plus, parce que c'est un système de mort. C'est cela qui est dit dans ce temps qui est le nôtre, dans cette coïncidence, dans cette concomitance et il faut entendre, en même temps le bruit des armes et des prières, les slogans de mégaphone et les indignations bancaires.
Charles Péguy - Notre Jeunesse  - Je sais les noms - Péguy-Pasolini #08 - Diégèse 2016

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000




2015 2014
2013 2012 2011 2010






Cependant, je feins parfois d'avoir perdu la mémoire et cela me permet d'échapper aux importuns et surtout aux situations importunes.