Diégèse  vendredi 22 avril 2016



ce travail est commencé depuis 5957 jours et son auteur est en vie depuis 20410 jours (2 x 5 x 13 x 157 jours) 2016

ce qui représente 29,1867% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
avant-hier

#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

(Mais s'est-il bien agi d'un triomphe ?)
J'ai, personnellement, de bonnes raisons d'en douter À présent que près d'un mois a passé depuis cet heureux 12 mai, je peux me permettre d'exercer ma critique sans crainte de faire du défaitisme inopportun.
Mon avis est que les 59 % de « non » ne démontrent pas, miraculeusement, une victoire du laïcisme, du progrès et de la démocratie ; pas du tout ; ils démontrent en revanche deux choses :
1. Que les « classes moyennes » ont radicalement — je dirai même anthropologiquement — changé : leurs valeurs positives ne sont plus celles du sanfédisme et du cléricalisme, mais celles (encore vécues seulement existentiellement et pas « nommées ») de l'idéologie hédoniste de la consommation et de la tolérance moderne de type américain qui en découle. C'est le même pouvoir qui — à travers le « développement » de la production du superflu, l'imposition de la frénésie de consommation, de la mode et de l'information (et avant tout, de manière imposante, de la télévision) — a créé ces valeurs, en rejetant cyniquement les valeurs traditionnelles et cette Église même qui en était le symbole.
2. Que l'Italie paysanne et paléo-industrielle s'est défaite, effondrée, qu'elle n'existe plus, et qu'à sa place il y a un vide qui attend sans doute d'être rempli par un embourgeoisement général, du type que j'ai évoqué ci-dessus (modernisant, faussement tolérant, américanisant, etc.).
Le « non » a constitué une victoire, c'est indiscutable. Mais la véritable indication qu'il donne, c'est la « mutation » de la culture italienne, qui s'écarte autant du fascisme traditionnel que du progressisme socialiste.
Si la « chronite » politique est une maladie, il faut d'abord en examiner l'étiologie sinon l'étiopathogénie. Tout porte à croire qu'il s'agit d'une maladie infectieuse, et très certainement contagieuse. La clinique permet d'affirmer que, dans la plus grande majorité des cas, la « chronite » est provoquée par un agent pathogène virulent : les médias. Vous prenez une personne normale, qui fait ses affaires avec patience, besogneusement, sérieusement, avec conscience aussi, et même avec conviction, et même avec conviction politique, avec engagement politique, et vous placez cette personne, qui a des atouts, qui a un bagage, qui détient des éléments, vous la placez en position politique, en position de visibilité politique, ou pire encore en position ministérielle, en position présidentielle et, sans délai, cette personne respectable attrape la « chronite ». Les symptômes sont toujours les mêmes, tous en sont frappés, même si tous n'en périssent  pas, ou pas tout à fait. Le symptôme le plus évident, le plus fort aussi, est l'apparente nécessité qui prend le malade de s'exprimer en permanence sur tout et n'importe quoi. Les technologies ont amplifié la maladie. Il y a quelques années encore, l'espace médiatique n'étant pas encore saturé, la pratique parcimonieuse du communiqué officiel permettait de juguler la maladie. Désormais, et depuis l'efflorescence des réseaux sociaux, la maladie galope, provoquant ses dégâts sur l'entendement, sur la clarté, sur le sens-même des choses et des événements. Il faut non seulement nourrir la bête médiatique de propos et d'images, de réactions et d'émotions, mais il faut aussi, et le plus banalement possible, dire que l'on est triste, ou heureux, ou scandalisé, ou étonné, ou ravi, ou seulement concerné en moins de 140 caractères. Cette forme de la maladie, que l'on a cru un temps bénigne, s'est avérée avec le temps particulièrement virulente, et provoquant des dommages inattendus, dont certains se sont révélés irréversibles.
Étude sur la révolution anthropologique en Italie
Pier Paolo Pasolini - Écrits corsaires
Chronite aiguë - Diégèse 2016 - Péguy-Pasolini #09

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000




2015 2014
2013 2012 2011 2010