Diégèse  samedi 3 décembre 2016



ce travail est commencé depuis 6182 jours et son auteur est en vie depuis 20635 jours (5 x 4127 jours) 2016

ce qui représente 29,9588% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
27 novembre

#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

C'est pour cela que nos politiciens, que nos politiques furent les derniers des criminels, qu'ils furent des criminels au deuxième degré. S'ils n'avaient fait que leur politique, pour ainsi dire professionnellement, s'ils n'avaient fait qu'exercer leur métier de politiciens, ils pouvaient n'être coupables qu'au premier degré, criminels qu'au premier degré. Mais ils voulaient en même temps conserver tous les avantages de la mystique. Et c'est cela très précisément qui constitue le deuxième degré. Ils voulaient bien en même temps trahir la mystique et en même temps non pas seulement s'en réclamer, non pas seulement s'en revêtir et s'en servir et apparaître avec, mais continuer à l'exciter. Ils voulaient, ils entendaient jouer le double jeu, ils voulaient jouer ensemble les deux jeux contraires, et le mystique, et le politique, qui exclut le mystique, ils se préparaient à jouer le double jeu, ils entendaient jouer ensemble de leur politique et de notre mystique, cumuler les avantages de leur politique et de notre mystique, s'avantager ensemble de leur politique et de notre mystique, jouer toujours ensemble le temporel et l'éternel. Ce que dit Pasolini dans sa réponse à Umberto Eco et à d'autres éditorialistes italiens de l'époque, c'est que lorsque l'on diffère, par son origine géographique ou culturelle, par son orientation sexuelle ou par son genre, par sa religion ou par son histoire, il est impossible de débattre, il est impossible d'entrer dans le débat politique sans que cette différence, qui est d'abord une différence perçue par l'autre, pèse sur le débat, sans qu'elle détermine le débat, même en arrière-plan, même en sourdine, même de façon subliminale. La vie politique française, dans la terrible phase régressive qu'elle connaît depuis plusieurs années, depuis plus d'une décennie, a donné maints exemples de cette stigmatisation sourde et sous-jacente qui, soudain, surgit sous la forme de l'insulte. Les premières victimes en sont toujours les femmes. Dans l'enceinte de l'Assemblée nationale, une femme ministre, une femme députée est, à chacune de ses interventions, susceptible d'être ramenée à une supposée condition féminine qui n'est jamais que le fantasme machiste qui la chosifie, la définissant comme un objet plus ou moins consommable.
Charles Péguy - Notre Jeunesse  - Péguy-Pasolini #23 - Texte continu

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000




2015 2014
2013 2012 2011 2010