Diégèse  vendredi 23 décembre 2016



ce travail est commencé depuis 6202 jours et son auteur est en vie depuis 20655 jours (35 x 5 x 17 jours) 2016

ce qui représente 30,0266% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
avant-hier
#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

Toutefois, par compensation, ce nouveau pouvoir a développé au maximum sa seule possibilité de sacré : le caractère sacré de la consommation comme rite et, naturellement, de la marchandise comme fétiche. Rien ne s'oppose plus à tout cela. Le nouveau pouvoir n'a plus aucun intérêt (ni nécessité) à se déguiser avec Religions, Idéaux et autres choses du genre, tout ce qu'en somme Marx a démasqué.
Pareils à des poulets de basse-cour, les Italiens ont immédiatement absorbé la nouvelle idéologie irréligieuse et anti sentimentale du pouvoir ; elle est la force d'attraction et de conviction de la nouvelle qualité de vie que promet le pouvoir, et telle est, simultanément, la force des moyens de communication (avant tout la télévision) dont dispose le pouvoir ! Pareils à des poulets de basse-cour, les Italiens ont, ensuite, accepté le nouveau caractère sacré, non nommé, de la marchandise et de sa consommation.
Dans un tel contexte, nos vieux arguments de laïques, d'hommes éclairés et de rationalistes sont non seulement émoussés et inutiles, mais encore ils font le jeu du pouvoir. Dire que la vie n'est pas sacrée et que le sentiment est chose stupide, c'est faire une immense faveur aux producteurs. C'est cela, faire aller la pierre au tas. Les nouveaux Italiens ne savent que faire du sacré, ils sont tous, sinon dans leur conscience, du moins pragmatiquement, très modernes ; et quant au sentiment, ils sont en train de s'en libérer rapidement.
Qu'est-ce qui, au vrai, rend réalisable — dans le concret, en actes, dans leur exécution — les massacres politiques après qu'on en a eu l'idée ? C'est terriblement évident : le manque du sentiment que la vie d'autrui est sacrée, et la fin de tout sentiment en soi. Qu'est-ce qui rend réalisables les affreuses entreprises de ce phénomène imposant et décisif qu'est la nouvelle criminalité ? C'est encore terriblement évident : le fait que l'on considère que la vie d'autrui n'est rien et notre propre cœur un simple muscle (comme le dit un de ces intellectuels qui font le plus aller la pierre au tas, en considérant avec condescendance, commisération et dédain du centre de l' « histoire » les malheureux de mon genre qui, désespérés, errent dans la vie). Je voudrais dire pour finir que, si de la majorité silencieuse devait renaître une forme de fascisme archaïque, ce dernier ne pourrait renaître que du choix scandaleux que cette majorité silencieuse ferait (et fait déjà en réalité) entre, d'une part, le caractère sacré de la vie et les sentiments, et, d'autre part, l'argent et la propriété privée — en faveur de ce second terme du dilemme. À l'inverse de Calvino, je pense donc que — sans manquer à notre tradition intellectuelle d'humanisme et de rationalisme — il ne faut pas avoir peur — comme cela a, justement, été le cas à une certaine époque — de ne pas assez discréditer le sacré ou d'avoir un cœur.
Regarder ailleurs tout en regardant en face, c'est cela la gageure, et prendre en pleine face, sans se protéger, comme le suggère Agamben, le « faisceau de ténèbres de son temps ».
C'est cela le projet.
Mais pour en faire quoi ?
Des tribunes ? Des pétitions ? Des publications sur les réseaux sociaux ? Des livres ?
Tout cela et rien de tout cela, car il s'agit d'abord de produire de nouvelles formes imaginaires pour lutter pied à pied avec l'imaginaire précontraint qui est imposé. Deleuze dit de la peinture qu'elle a toujours à voir avec la catastrophe. Il en va de même pour la poésie, qui, suivant en cela le prophète Isaïe ne  « protège pas son visage des crachats ».
Engageant Les Cahiers de la Quinzaine, ce projet d'écriture et de publication qui sera le projet de toute sa vie d'écrivain, Péguy explique :  « Je n'avais jamais rien écrit qui ressemblât à ce que je voulais écrire ». Ce projet d'une écriture nouvelle, c'est bien pour Péguy de tenter de détourner tout en le révélant le
« faisceau de ténèbres de son temps ». Aux trompettes du socialisme devenu politique politicienne, et même politicarde, Péguy répond en rappelant que la laïcité fut un temps une mystique. Aux slogans, il répond longuement avec des phrases longues.
Pasolini dans Scritti Corsari, ne fait pas autre chose.  Il décrit et dénonce la société de consommation comme le seul véritable nouveau fascisme et y répond par la nécessité d'avoir un cœur, d'avoir du cœur.
L'un et l'autre ne protègent pas leur visage des crachats.
Ils en mourront.
En cette fin d'année 2016, le « faisceau de ténèbres » est dense et violent. Chaque jour de nouvelles informations parviennent de l'Amérique du Nord où M. Donald Trump se prépare à gouverner en s'entourant d'hommes et de femmes dont les états de service résonnent comme une provocation à la face du monde, un crachat sur la douceur, sur la tolérance, sur l'amitié entre les peuples. Toute l'année 2016, des jeunes endoctrinés par des fascistes déguisés sous des oripeaux religieux ont apporté la mort et la détresse et suscité en retour de nouvelles violences. La neige enfouit les rêves de liberté de toute une génération de jeunes syriennes et de jeunes syriens, qui n'ont plus d'autres choix, encore, que de se livrer à la dictature, aux inégalités,  à la bêtise.
Car, la gangue de protection de ce « faisceau de ténèbres », c'est la violence physique et symbolique, c'est l'insulte, c'est la bêtise, c'est la haine de ce qui diffère de l'opinion commune et d'une supposée normalité définie par la publicité. Et c'est bien ce qui définit le fascisme.
En France, les candidats aux élections présidentielles vagissent des discours que personne ne veut entendre et que personne n'entendra, semblant savoir désormais qu'ils font partie de la menace qui livre leurs vies à la norme marchande, si loin de leurs amours et de leurs peines.
Pier Paolo Pasolini - Écrits corsaires - Cœur Regarder ailleurs - Péguy-Pasolini #24 - Texte continu

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000




2015 2014
2013 2012 2011 2010