Diégèse  dimanche 21 février 2016



ce travail est commencé depuis 5898 jours et son auteur est en vie depuis 20349 jours (32 x 7 x 17 x 19 jours) 2016

ce qui représente 28,9744% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
avant-hier

#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

Vous nous parlez de la dégradation républicaine, c'est-à-dire, proprement, de la dégradation de la mystique républicaine en politique républicaine. N'y a-t-il pas eu, n'y a-t-il pas d'autres dégradations. Tout commence en mystique et finit en politique. Tout commence par la mystique, par une mystique, par sa (propre) mystique et tout finit par de la politique. La question, importante, n'est pas, il est important, il est intéressant que, mais l'intérêt, la question n'est pas que telle politique l'emporte sur telle ou telle autre et de savoir qui l'emportera de toutes les politiques L'intérêt, la question, l'essentiel est que dans chaque ordre, dans chaque système la mystique ne soit point dévorée par la politique à laquelle elle a donné naissance. L'essentiel n'est pas, l'intérêt n'est pas, la question n'est pas que telle ou telle politique triomphe, mais que dans chaque ordre, dans chaque système, chaque mystique, cette mystique ne soit point dévorée par la politique issue d'elle. En d'autres termes il importe peut-être, il importe évidemment que les républicains l'emportent sur les royalistes ou les royalistes sur les républicains, mais cette importance est infiniment peu, cet intérêt n'est rien en comparaison de ceci : que les républicains demeurent des républicains ; que les républicains soient des républicains. Et j'ajouterai, et ce ne sera pas seulement pour la symétrie, complémentairement j'ajoute : que les royalistes soient, demeurent des royalistes. Or c'est peut-être ce qu'ils ne font pas en ce moment-ci même, où très sincèrement ils croient le faire le plus, l'être le plus. Ainsi, il serait légitime d'écrire, légitime de penser, légitime de croire que la qualité du signal émis par l'œuvre d'art, par le geste artistique, sa qualité et sa pureté, dans cette extrême impossibilité de tout retour de ce signal, de toute réciprocité, est justement ce qui fait l'art, ce qui fait art et ce qui rend l'art désirable, mais irréductible à tous les pouvoirs. L'art, échappant au champ de force créé par la mise en tension du dénoté et du connoté, c'est à dire au champ des échanges sémantiques communs, échappant par là-même à la question de la littéralité, donc du tabou de la littéralité, agglutine contre lui tous ceux qui n'ont d'intérêt que dans le jeu de ces mêmes échanges sémantiques communs qui sont l'aire d'installation de tous les pouvoirs. L'art a contre lui tous ceux qui font de la politique et qui ont abandonné la mystique, aurait pu dire Péguy. Car, quand Péguy dit que tout commence en mystique et tout finit en politique, il ne dit en fait pas autre chose. La République, le suffrage universel, la démocratie comme œuvres, sont de l'ordre de la mystique, quand leur mise en œuvre ne peut être, par dégradations successives, que de l'ordre de la politique. Et qu'est-ce alors que la politique ? L'expression d'une volonté de pouvoir par la maîtrise des échanges sémantiques, par soumission des échanges sémantiques.
Dès lors que l'on a posé cela, les combats féroces autour de la littéralité s'éclairent. Quand les fondamentalistes iconophobes détruisent des œuvres et assassinent des artistes, ils le font car, selon eux, rien ne doit venir concurrencer le signal sans retour qu'est la parole divine révélée. Ils se placent cependant dans une aporie théologique puisque par ces actes, ils admettent une concurrence possible qui serait celle de l'art. Ils sont rattrapés par l'amphibologie du tabou, qui signifie tout autant l'interdit que le sacré.
Charles Péguy - Notre Jeunesse  - Tabou littéral - Littéral tabou - Diégèse 2016 - Péguy-Pasolini #03 -

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je ne pense jamais à ce que je vais écrire un jour. Et cela nous permet de continuer à monter...
...sans doute l'auteur n'en sait-il rien et sans doute l'auteur ne veut-il rien en savoir.









2015 2014
2013 2012 2011 2010






Je me demande si mon écriture appelle l'amour... Tu veux dire que toi, l'auteur, notre auteur, tu ne sais pas ce qui va se passer ? Je n'avais pas de message. Le facteur de transformation absolu, c'est l'écriture.
Marguerite Duras