Diégèse  mardi 5 janvier 2016



ce travail est commencé depuis 5849 jours et son auteur est en vie depuis 20302 jours (2 x 10151 jours) 2016

ce qui représente 28,8100% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
avant-hier
#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

Mais quel était donc le sens de leur message silencieux et purement physique ?
Le voici : "Nous sommes deux chevelus. Nous appartenons à une nouvelle catégories humaine qui fait en ce moment son apparition dans le monde, qui a son centre en Amérique, et qui , en province (comme par exemple - et même surtout - ici à Prague), est inconnue. Nous constituons donc pour vous une apparition. Nous exerçons notre apostolat, déjà pleins d'un savoir qui nous comble et nous dépouille totalement. Nous n'avons rien à ajouter oralement et rationnellement à ce que nos cheveux disent physiquement et ontologiquement. Le savoir dont nous sommes remplis sera un jour également vôtre, et notre apostolat y aura sa part. Pour l'heure, c'est une nouveauté, une grande nouveauté qui, avec le scandale qu'elle suscite créé dans le monde une attente. Elle ne sera pas trahie. Les bourgeois ont raison de nous regarder avec haine et terreur, car ce en quoi consiste la longueur de nos cheveux les conteste radicalement. Mais qu'ils ne nous prennent pas pour des gens mal élevés ou sauvages : nous sommes bien conscients de nos responsabilités. Nous ne vous regardons pas, nous demeurons réservés. Faites de même vous aussi, et attendez les évènements." Je fus le destinataire de cette communication ; je sus tout de suite la déchiffrer : ce langage privé de lexique, de grammaire et de syntaxe, on pouvait l'apprendre immédiatement, et puis, sémiologiquement parlant, ce n'était qu'une forme de ce "langage de la présence physique" que les hommes savent employer depuis toujours.
Je compris et j'éprouvais une immédiate antipathie pour ces deux jeunes gens.
Il s'agirait donc de distinguer dans le fouillis inextricable des signes qui sont donnés à voir chaque jour, ceux qui marquent l'époque puis, les ayant déchiffrés, les décrypter enfin.
Posté en France au début des années 2000, Pasolini aurait pu avoir aperçu, pour la première fois, dans un hôtel d'Angoulême ou de Périgueux, deux jeunes hommes à la barbe fournie, aux pantalons « feu de plancher » - comme on disait dans les années 1970 -, portant des lunettes avec de larges montures, et dont il aurait appris, peu de temps après, qu'il s'agissait là de « hipsters ». Le texte que Pasolini consacre en 1973 aux cheveux longs pourrait alors être exactement repris, notamment dans sa partie sémioticienne.  « Je fus le destinataire de cette communication ; je sus tout de suite la déchiffrer : ce langage privé de lexique, de grammaire et de syntaxe, on pouvait l'apprendre immédiatement, et puis, sémiologiquement parlant, ce n'était qu'une forme de ce langage de la présence physique que les hommes savent employer depuis toujours. » Mais les bourgeois de province des années 2000 n'auraient pas été scandalisés par ces hipsters de rencontre, percevant ceux-ci, immédiatement, comme un produit de la bourgeoisie même, une de ses créatures. En revanche, que dans le même hôtel, surgissent au même moment, deux autres jeunes hommes, barbus eux aussi, mais pouvant être
désignés, par des attributs connexes, comme musulmans fondamentalistes, et la réaction de la clientèle de passage aurait été toute différente, et encore différente en ce début d'année 2016.
L'historien décrira peut-être un jour les années que nous vivons comme les années barbues.
Pier Paolo Pasolini - Écrits corsaires - Diégèse 2016 Péguy-Pasolini #01

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Cela fait déjà cinq jours que je dois avoir commencé et je ne sais pas encore si j'ai vraiment commencé.












2015 2014
2013 2012 2011 2010





C'est aussi un fait de la province que de garder longtemps le secret de ses premiers émois. Nous devons faire en sorte que notre imaginaire demeure libre.