Diégèse  jeudi 7 janvier 2016



ce travail est commencé depuis 5851 jours et son auteur est en vie depuis 20304 jours (24 x 33 x 47 jours) 2016

ce qui représente 28,8170% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
avant-hier

#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

J'ai, par la suite, dû ravaler mon antipathie et défendre les gens à cheveux longs contre les attaques de la police et des fascistes : j'étais naturellement, par principe, du coté du Living theatre, des Beats, etc., et le principe qui me faisait me tenir à leurs cotés était un principe rigoureusement démocratique.
Les chevelus devinrent assez nombreux - comme les premiers chrétiens : mais ils continuent à être mystérieusement silencieux ; leurs cheveux longs étaient leur seul vrai langage et il leur importait peu d'ajouter quoi que ce soit d'autre. Leur parler coïncidait avec leur être. L'indicible était l'ars rhetorica de leur protestation.
Mais ces gens à cheveux longs des années 1966-1967, que disaient-ils donc dans le langage inarticulé que constituait le signe monolithique de leurs cheveux ?
Ils disaient ceci : « La société de consommation nous dégoûte. Nous nous insurgeons radicalement. De par notre refus, nous créons un anticorps de cette société. Tout semblait aller pour le mieux, hein ? Notre génération devait être une génération de gens intégrés ? Eh bien, voilà ce qu'il en est en réalité ! Nous opposons notre folie à un destin d' « executives ». Nous créons de nouvelles valeurs religieuses dans l'entropie bourgeoise, et cela au moment même où elle allait devenir totalement laïque et hédoniste. Cela, nous le faisons avec une vigueur et une violence révolutionnaire (violence de non-violent !), parce que notre critique de la société est totale et intransigeante. »
Mais, qu'est-ce qui pourrait permettre d'affirmer que la barbe des jeunes « barbus » musulmans et celle des hipsters des terrasses des cafés du 11ème arrondissement de Paris, est la même barbe ?
Tout d'abord, elle procède d'un même mouvement de retour vers le passé, de remise à la mode de valeurs précédemment démodées. S'agissant des jeunes - ou non jeunes - musulmans, le port d'une barbe qui pousse librement est une obligation issue des recueils des paroles du Prophète, les hadiths. Pour les bourgeois bohèmes des centres villes, l'incitation vient de la seule source véritablement autorisée pour la propagation de la mode chez les jeunes, New-York, en référence à un mouvement blanc d'amateurs de jazz joué par des noirs après la seconde guerre mondiale. Il y a certes une différence notable entre un retour vers des modes des générations précédentes et l'obéissance à une injonction religieuse millénaire. Quoique. On se souviendra que la barbe soudaine des Beatles, dans les années 1970, et notamment celle de John Lennon, vient d'un séjour prolongé et controversé dans l'ashram d'un maître Yogi. Et puis, même le père Fouras de l'émission de télévision Fort Boyard porte une barbe « libre ». La barbe comme gage de sagesse semble bien transculturelle. On notera aussi que la barbe des fondamentalistes musulmans est une barbe sunnite et que la barbe des chiites est différente, car taillée, et que derrière cette différence de doctrine, il y a une différence culturelle, historique et ethnologique, celle qui sépare les arabes de la péninsule arabique des persans de l'autre rive du Chatt-el-Arab. La barbe des persans est une barbe taillée et c'est celle de l'ennemi héréditaire.
Pier Paolo Pasolini - Écrits corsaires Diégèse 2016 Péguy-Pasolini #01

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

Il y a cette autre inquiétude de ne pas pouvoir continuer, que ce soit trop compliqué, que ce soit trop long, que ça s'arrête.
La relation entre les corps des deux personnages, c'est le texte, c'est l'espace du texte.




Je me rappelle cette ville de poussière ocre, et de boue les jours de pluie...




2015 2014
2013 2012 2011 2010