Diégèse  mercredi 18 mai 2016



ce travail est commencé depuis 5983 jours et son auteur est en vie depuis 20436 jours (22 x 3 x 13 x 131 jours) 2016

ce qui représente 29,2768% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
avant-hier
#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

Que certains événements soient d'un certain prix, aient un certain prix, un prix propre ; que des événements différents du même ordre ou d'ordres voisins, ayant la même matière ou des matières du même ordre et de même valeur, ayant la même forme ou des formes du même ordre et de même valeur, aient pourtant des prix, des valeurs infiniment différentes ; que chaque événement, opérant une même matière, faisant devenir une même matière, sous une même forme, dans une même forme, que tout événement ait pourtant un prix propre, mystérieux, une force propre en soi, une valeur propre, mystérieuse ; qu'ils y ait des guerres et des paix qui aient une valeur propre, qu'il y ait des affaires qui aient une valeur propre, absolue ; qu'il y ait des héroïsme qui aient une valeur propre ; qu'il y ait des saintetés même qui aient une valeur propre, c'est assurément un des plus grands mystères de l'événement, un des plus poignants problèmes de l'histoire ; qu'il y ait non seulement des hommes (et des dieux) qui comptent plus que d'autres, infiniment plus, mais qu'il y ait des peuples, qui sont comme marqués, qu'il y ait comme une destination, comme une évaluation, comme une mesure non pas seulement des hommes et des dieux, mais des peuples mêmes ; qu'il y ait des peuples tout entiers qui aient un prix, une valeur propre, qui soient marqués pour l'histoire, pour toute l'histoire temporelle, et (par suite) peut-être sans doute pour l'autre, et que des peuples tout entiers, tant d'autres peuples, l'immense majorité des peuples, la presque totalité soient marqués au contraire pour le silence et l'ombre, pour la nuit et le silence, pour tomber dans un silence, ne se lèvent que pour tomber, c'est un mystère que nous ne voyons pas, comme tous les plus grands mystères, précisément parce que nous y baignons, comme dans tous les plus grands mystères ; enfin qu'il y ait non seulement des hommes et pour ainsi dire des dieux temporellement élus, mais des peuples entiers temporellement élus et peut-être plus, c'est certainement peut-être le plus grand mystère de l'événement, le plus poignant problème de l'histoire. Qu'il y ait même comme des événements élus. C'est le plus grand problème de la création. Nous ne manquerons point, nous n'éviterons point de le considérer, de le méditer longuement dans les études que nous avons commencées de la situation faite à l'histoire et à la sociologie dans la philosophie générale du monde moderne. Et les Femen continuent leurs actions. Elles ont récemment perturbé le discours de Tariq Ramadan, entrant dans le congrès où il devait intervenir dissimulées sous une abaya, et l'enlevant ensuite pour apparaître seins nus et crier que Dieu n'était pas un politicien. Les organisateurs ont pris soin de préciser qu'elles avaient été calmement raccompagnées vers la sortie et Tariq Ramadan a déclaré que c'était un « non-événement ». Les organisateurs ont cependant déposé plainte pour exhibition sexuelle, comme le curé de la Madeleine, qui aura ainsi permis, avec l'aide d'un juge compréhensif , que l'on puisse faire l'objet d'une plainte pour avoir montré sa poitrine en public. La plainte ne vaut que si l'on est une femme. Il va de soi que si l'on est un homme, par exemple un supporter d'un club de football, montrer son torse en public est une chose admise, tolérée, et même vaguement encouragée par les fabricants de boissons alcoolisées, notamment les brasseurs. Que des prêtres catholiques n'apprécient pas que l'on vienne évoquer l'avortement de celui qu'ils déclarent être le fils de Dieu, dans leur lieu de culte, c'est compréhensible. Que des musulmans qui prônent le voile des femmes, et parfois le plus complet possible, n'apprécient pas que trois femmes viennent, seins nus, interrompre une conférence, c'est aussi compréhensible. Qu'ils s'en plaignent : on n'en attend pas moins. Mais, alors, il faut vraiment trouver une autre raison que celle de l'exhibition sexuelle. Que dit le Code pénal ? L'architecture juridique est en soi éclairante : Code pénal / Partie législative / Livre II : des crimes et délits contre les personnes / Titre II : des atteintes à la personne humaine / Chapitre II : des atteintes à l'intégrité physique ou psychique à la personne / section 3 : des agressions sexuelles / Paragraphe 4 : de l'exhibition sexuelle et du harcèlement sexuel. La seule énumération de l'architecture du Code pénal, le chemin logique qu'il faut parcourir pour aboutir à l'exhibition sexuelle, laisse entrevoir que cela n'a pas été pensé, que cela n'a pas été conçu pour punir les Femen, puisque leurs actes ne relèvent en rien de l'agression sexuelle puisqu'il n'y aucune intention sexuelle dans leurs actes. Je ne connais pas non plus de cas où elles aient atteint à l'intégrité physique des cibles de leurs actions. Certes, reste l'intégrité psychique. Leur irruption dépoitraillée a peut-être atteint psychiquement le curé de la Madeleine et les prédicateurs musulmans du Bourget. Alors, il faudrait aussi mettre en examen pour exhibition sexuelle toutes les femmes et tous les hommes qui portent des pantalons trop serrés. La difficulté est que ces pantalons sont à la mode, et que cela va nécessairement encombrer les tribunaux.
Charles Péguy - Notre Jeunesse  - Jeanne contemporaine  - Diégèse 2016 - Péguy-Pasolini #10

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000




2015 2014
2013 2012 2011 2010