Diégèse  samedi 21 mai 2016



ce travail est commencé depuis 5986 jours et son auteur est en vie depuis 20439 jours ( 33 x 757 jours) 2016

ce qui représente 29,2871% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
avant-hier
#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

Le starets Zossime (littérature pour littérature !) a tout de suite su distinguer, parmi ceux qui s'étaient rassemblés dans sa cellule, Dimitri Karamazov, le parricide. Alors il s'est levé de sa chaise et est allé se prosterner devant lui ; il a agi ainsi (comme il devait par la suite l'expliquer au plus jeune des Karamazov) parce que Dimitri était destiné à faire la chose la plus horrible et à éprouver la douleur la plus inhumaine qui soit.
Pensez (si vous en avez la force) au garçon ou aux garçons qui sont allés déposer les bombes sur la place de Brescia. Ne fallait-il pas se lever et se prosterner devant eux ? Mais c'était des jeunes à cheveux longs, ou à moustaches de style 1900, ils avaient des bandeaux sur la tête, ou des bérets enfoncés sur les yeux, ils étaient pâles et présomptueux, leur problème : s'habiller à la mode et tous de la même manière, avoir Porsche ou Ferrari, ou encore moto à conduire comme de petits archanges idiots, avec derrière les filles ornementales ; oui, mais ils étaient modernes, et favorables au divorce, à la libération de la femme et, généralement, au développement... C'était, en somme, des jeunes gens comme tous les autres ; rien ne les distinguait d'aucune façon. Même si nous l'avions voulu, nous n'aurions pas pu aller nous prosterner devant eux ; parce que le fascisme de naguère, ne fût-ce qu'à travers la dégénérescence de la rhétorique, rendait différent, alors que le nouveau fascisme - qui est tout autre chose - ne rend plus différent : il n'est plus rhétorique sur le mode humaniste, mais pragmatique sur le mode américain. Son but est la réorganisation et le nivellement brutalement totalitaire du monde.
Je comprends qu'il sera difficile pour les Femen d'arborer sur leur poitrine dénudée « Je suis Jeanne d'Arc », non moins que les femmes péruviennes qui, seins nus elles aussi, manifestent pour qu'on leur conserve le droit à l'avortement. Quoique le slogan pourrait fonctionner pour attirer l'attention, mais il serait très certainement compris comme une forme de blasphème. Les historiens de notre siècle retiendront cependant que au tournant des années 2010, se sont levées de nouveau des femmes, tout autour de la planète, qui ont revendiqué que leur corps n'était pas seulement un objet de fantasme masculin, et, qu'en conséquence, elles pouvaient elles aussi montrer ce corps, dans tout le détail de ses caractères sexuels secondaires, sans que cela tombe sous une loi écrite pour sanctionner les agressions sexuelles. Si, montrer ses seins relève de l'agression sexuelle, alors, il faut admettre que, morceau de corps par morceau de corps, seule la burka serait la réponse adéquate, et les islamistes fondamentalistes qui prônent cet accoutrement mal pratique ne disent pas autre chose. Si, tout, de la femme, est potentiellement objet irrépressible de désir pour l'homme, c'est l'homme qu'il faut soigner, et non la femme qu'il faut couvrir. Les féministes ont depuis longtemps posé cette équation. Mais Jeanne d'Arc ? On a voulu nous faire admettre qu'elle n'avait pu faire montre de valeur guerrière, donc de valeur supposée virile, que parce qu'elle était vierge, c'est à dire non souillée par l'homme. Ainsi, ce que l'homme transmettrait à la femme par l'acte sexuel, ce serait la féminité ? Jeanne d'Arc s'imaginait, une fois ses batailles gagnées, mère de rois et d'empereurs. Idées de grandeur ou non, elle s'affirmait bien femme et ne se vouait pas à la virginité à perpétuité, et nul doute qu'elle aurait pu défiler seins nus s'il s'était agi, une fois de plus, de déjouer l'oppression.
Le véritable fascisme et donc le véritable antifascisme
Pier Paolo Pasolini - Écrits corsaires
Jeanne contemporaine  - Diégèse 2016 - Péguy-Pasolini #10

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000




2015 2014
2013 2012 2011 2010