Diégèse  vendredi 25 mars 2016



ce travail est commencé depuis 5929 jours et son auteur est en vie depuis 20382 jours (2 x 3 x 43 x 79 jours) 2016

ce qui représente 29,0894% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain


#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

28 mars 1974
Prévision de la victoire au « référendum1 »

Le fascisme est resté vingt ans au pouvoir. Il y a trente ans qu'il est tombé. Il devrait donc être déjà oublié, ou au moins fané, passé de mode, impopulaire. Il en est ainsi en substance. Un fascisme comme celui des années 1922-1944 ne pourrait plus accéder au pouvoir en Italie, à moins que son idéologie illogique ne se limitât plus à miser sur « l'ordre » comme concept purement autonome, ou complètement technique : un « ordre » qui ne serait plus au service de « Dieu », de la « Patrie » et de la « Famille » — choses dans lesquelles personne ne croit plus, surtout parce qu'elles sont indissolublement liées à l'idée de « pauvreté » (je ne dis pas d'« injustice »).
«
L'hédonisme » du pouvoir de la société de consommation a déshabitué d'un seul coup, en même pas dix ans, les Italiens de la résignation, de l'idée de sacrifice, etc. : les Italiens ne sont plus disposés — et plus du tout — à abandonner la petite quantité de confort et de bien-être (même misérable) qu'ils ont en quelque sorte gagnée. Ce que pourrait promettre un nouveau fascisme devrait donc être « confort et bien-être », ce qui est une contradiction dans les termes.
Je me souviens avoir vu à la télévision française le film de Pietro Germi Divorce à l'italienne, et avoir appris alors, surpris, incrédule, que le divorce était interdit dans ce pays. Car, il en est ainsi, quand on a treize ou quatorze ans que ce que l'on connaît depuis l'enfance semble avoir existé depuis toute éternité. Il est vrai qu'en France, le divorce avait une première fois été autorisé en 1792, et sans interruption depuis 1884. Peut-être que dans quelques années, un pré-adolescent néerlandais, regardant les images des manifestations en France des opposants au mariage des homosexuels aura le même sentiment d'incrédulité, lui qui vit dans un pays où le mariage a été étendu aux couples de même sexe en 2001. Quand les conservateurs moralisateurs utilisent l'argument de la longévité de telle ou telle pratique pour justifier qu'elle se perpétue, ils ne peuvent ignorer que chaque jour qui passe affaiblit considérablement leur argumentation. Depuis 1971, et confirmé en 1974 par un référendum populaire, les Italiens divorcent légalement sans avoir recours au tribunal religieux de la Rote, ni à la réduction de peine pour crime d'honneur, bizarrerie de la loi italienne que le personnage du baron dans le film de Germi veut pouvoir utiliser. Cette disposition du code italien n'aura d'ailleurs été abolie en Italie qu'en 1981, une année avant que la France dépénalise l'homosexualité.
Les débats autour de la loi Taubira ont donné lieu à des expressions publiques riches et qui doivent faire le bonheur des sociologues. Elles ont aussi révélé l'imaginaire sexuel des conservateurs français, et cet imaginaire nous est apparu bien noir. Ainsi, qu'est-ce que le Cardinal Barbarin, en septembre 2012, voulait dire quand il affirmait « Après, ça a des conséquences qui sont innombrables. Après, ils vont vouloir faire des couples à trois ou à quatre. Un jour peut-être, qui sait ?, l'interdiction de l'inceste tombera. » ?
Dans la page du Mondo consacrée à la LID2. Je publie cette brève intervention pour éviter que l'on parle d' « esprit de l'escalier » à propos de mon article « Étude sur la révolution anthropologique en Italie », écrit, justement, après le « référendum ». Diégèse 2016 - Péguy-Pasolini #06 -
1. Référendum du 12 mai 1974 pour l'abolition de la loi sur le divorce (n.d.t.).
2. LID : Ligue italienne pour le divorce (n.d.t.).

Prévision de la victoire au « référendum »
Pier Paolo Pasolini - Écrits Corsaires


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000




2015 2014
2013 2012 2011 2010




Les nobles se cloîtrent. L'été, ils habitent les châteaux qu'ils possèdent aux environs ; l'hiver, ils restent au coin de leur feu.


L'auteur peut se réfugier dans le silence quand se dévoile soudain l'impossibilité première de dire le monde. Le propre de la personne politique semble être de persister dans l'erreur.