Diégèse  mardi premier novembre 2016



ce travail est commencé depuis 6150 jours et son auteur est en vie depuis 20603 jours (11 x 1873 jours) 2016

ce qui représente 29,7500% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
avant-hier

#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

Pour mesurer la profondeur, la nouveauté d'un tel mot, l'âme éternelle, et même l'âme juive, et l'âme hellénique, il faut savoir à quel point, avec quel scrupule religieux ces hommes, les hommes de cette génération évitaient d'employer le moindre mot du jargon mystique. On parlait alors de recommencer l'affaire Dreyfus, de reprendre l'affaire Dreyfus. Il faut se rappeler qu'entre l'affaire Dreyfus elle-même et la deuxième affaire Dreyfus il y eut un long temps de calme plat, du silence, d'une solitude totale. On ne savait pas alors, du tout, pendant tout ce temps, si l'affaire recommencerait ; jamais. Mieux eût valu qu'elle ne recommençât point. Nous n'eussions point été acquittés par la Cour de Cassation. Mais nous demeurions ce que nous étions, nous demeurions purs devant le pays et devant l'histoire. Mais tout pantelants de cette grande Affaire, de cette première grande histoire, tout suants et tout bouillants de la bataille, tout déconcertés du repos, du calme, du plat, de la paix fourrée, du repos louche, du traité louche, de l'inaction, de la paix des dupes, tout anxieux de n'avoir point obtenu, atteint tous les résultats temporels que nous espérions, que nous attendions, que nous escomptions, de n'avoir point réalisé le royaume de la justice sur la terre et le royaume de la vérité, tout anxieux surtout de voir notre mystique nous échapper, nous ne pensions dans le secret de nos cœurs qu'une reprise de l'affaire, à ce que nous nommions entre nous, comme des conjurés, la reprise. Nous ne prévoyions pas, hélas, que cette reprise n'en serait que plus basse dégradation, un détournement total, un détournement grossier de la mystique en politique.
Nous en parlions. Lui, dans son lit, m'en parlait doucement. Je vis rapidement qu'il m'en parlait comme d une conjuration, mais comme d'une conjuration étrangère, à laquelle il demeurait étranger. De gré, de force ? Je lui dis : Mais enfin qu'est-ce qu'ils vont faire. Ils ne vous ont donc pas demandé conseil ? Il me répondit doucement : Ils ont préféré s'adresser à Jaurès. Ils sont si contents de faire quelque chose sans moi. Ils, c'était tout, c'étaient tous les autres, c'était Dreyfus qu'il aimait comme un jeune frère.
Il ne fait aucun doute que pour nous la mystique dreyfusiste fut non pas seulement un cas particulier de la mystique chrétienne, mais qu'elle en fut un cas, éminent, une accélération, une crise temporelle, une sorte d'exemple et de passage que je dirai nécessaire.
Le 29 octobre 2016, à Doué-la-Fontaine, le Président de la République, commentant le démantèlement de la « jungle » de Calais, a prononcé la phrase suivante : « La France a donné la meilleure des images possibles, parce que, face à cette épreuve qui est celle des réfugiés, nous devions être à la hauteur. Nous ne pouvions plus tolérer les camps et nous n’en tolérerons pas. » Cette phrase condense toutes les ambiguïtés de la posture officielle face au drame des migrants réfugiés. Considérons tout d'abord le segment : « La France a donné la meilleure des images possibles ». On ne peut que s'étonner que « donner une bonne image » soit, dans cette situation critique, un enjeu politique. On concéderait, à la rigueur, que cela puisse être un bénéfice secondaire à une bonne action, mais jamais le motif de cette bonne action, sauf à admettre que le gouvernement est dans un moment profondément régressif. On objectera aussi que « donner une bonne image » ne dit rien de la sincérité de l'acte accompli. Autre segment : « face à cette épreuve qui est celle des réfugiés, nous devions être à la hauteur »... De quelle épreuve s'agit-il ici et qui la subit ? Est-ce que le Président évoque l'épreuve vécue par les réfugiés contraints de vivre dans des habitations précaires avant d'être déplacés ou évoque-t-il l'épreuve que constituerait pour la France l'afflux de réfugiés et leur rassemblement dans des camps de fortune, sources de polémiques politiciennes au profit des forces réactionnaires et de l'extrême-droite ? Parle-t-il en fait de l'épreuve, comme le serait une épreuve d'examen, que constituait pour le gouvernement et pour lui-même cette « opération de Calais » ? La phrase prononcée ne permet pas de le distinguer clairement, car, la chose n'est sans doute pas si claire. On sait que l'ambiguïté est toujours la trace d'un trouble. Ce que dévoile évidemment cette phrase, c'est que l'opération de Calais est scénarisée et qu'il s'agit d'un plan de communication et que le Président se réjouit de constater que ce plan se déroule sans anicroche grave. Ce n'est d'ailleurs pas stupide. Relier la question des réfugiés sur le territoire français en 2016 au sort des Tziganes, voire des réfugiés espagnols dans les années 1930 et 1940, c'est appeler les Français à un sursaut de dignité contre des politiciens véreux, à Béziers ou ailleurs, qui appellent une nouvelle fois au rejet et en dépit de ces politiciens. Et cela peut même marcher. Mais, était-il nécessaire de dévoiler aussi crûment qu'il s'agissait aussi d'un plan de communication ? Cela risquait-il vraiment de nous échapper ?
Charles Péguy - Notre Jeunesse  - Péguy-Pasolini #20 - Texte continu
1. Il convient ici de rappeler que Péguy écrit Notre jeunesse en 1910, avant de mourir dans les premiers combats de 1914. Il a été l'un des premiers défenseurs de Dreyfus, et Notre jeunesse, pamphlet politique qui oppose la mystique à la politique  se fonde sur le souvenir des luttes pour Dreyfus. Il ne faudrait donc pas lire le texte de Péguy à la lumière des  événements qui se sont déroulés lors de la montée du fascisme et du nazisme et de l'antisémitisme des années 1930, de la shoah et de la création de l'État hébreu. Ce serait évidemment un contresens. De la même façon, le mot "race" a chez Péguy le sens qu'il avait au XIXème siècle et a un sens proche de "lignée"

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000




2015 2014
2013 2012 2011 2010