Diégèse  lundi 14 novembre 2016



ce travail est commencé depuis 6163 jours (6163 = nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 20616 jours (23 x 3 x 859 jours) 2016

ce qui représente 29,8943% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain
avant-hier

#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

La consommation consiste, en effet, en un pur et simple cataclysme anthropologique ; et je vis, existentiellement, ce cataclysme qui, du moins pour l'instant, n'est que dégradation : je le vis chaque jour, dans les formes de mon existence, dans mon corps. Comme ma vie sociale bourgeoise s'épuise dans le travail, ma vie sociale en général dépend totalement de ce que sont les gens. Je dis « les gens » en connaissance de cause, car j'entends par là ce qu'est la société, le peuple, la masse, au moment où elle entre existentiellement (et peut-être uniquement visuellement) en contact avec moi. C'est de cette expérience, existentielle, directe, concrète, dramatique, corporelle, que naissent en conclusion tous mes discours idéologiques. Parce qu'elle est transformation (pour l'instant dégradation) anthropologique des gens, la consommation est pour moi une tragédie, qui se manifeste par une désillusion, une colère, un tædium vitae, une paresse et, enfin, une révolte idéaliste, un refus du statu quo. Je ne vois pas comment un ami peut plaisanter sur tout cela. Si les campagnes électorales sont fabriquées comme les campagnes publicitaires, le vote populaire ira vers un produit, présenté sous les apparences d'une personne plutôt que vers un programme, c'est-à-dire vers un espoir, sinon une espérance. Sous l'angle de la tête-de-gondole, « Donald Trump » est un bien meilleur produit que sa concurrente. Tout d'abord, son emballage est facilement reconnaissable et ses couleurs criardes attirent l'attention du consommateur, à la fin ou au début de son parcours dans l'hypermarché, pouvant susciter sur la fin un achat compulsif. Ensuite, la corpulence de l'homme, perçue comme la taille de l'emballage, donne l'impression au consommateur qu'il en aura deux pour le prix d'un. Peu importe que le produit à l'intérieur de cet emballage soit petit, le consommateur a l'habitude de ce genre d'arnaques. Enfin, la promotion du produit a été faite par des bimbos et par des personnages de feuilletons télévisés et pas par de vieilles stars supposées progressistes. Que dit donc la publicité du produit « Donald Trump » ? Que ce n'est pas un produit sophistiqué mais qu'il est fait pour vous, qu'il n'est pas cher, et que c'est votre dernière chance de l'acquérir avant la caisse. 
Pier Paolo Pasolini - Écrits corsaires - Sacer Péguy-Pasolini #21 - Texte continu

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000




2015 2014
2013 2012 2011 2010