Diégèse  samedi 29 octobre 2016



ce travail est commencé depuis 6147 jours et son auteur est en vie depuis 20600 jours (23 x 52 x 103 jours) 2016

ce qui représente 29,8398% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain


#Péguy-Pasolini - les textes de Diégèse 2016 -

25 janvier 1975

L'ignorance vaticane comme paradigme de l'ignorance de la bourgeoisie italienne1

La position de Donat-Cattin au sein de la D.C2. apparaît très anormale au profane : il parle de la D.C. comme du parti des « classes moyennes » au moment où elles se soudent et se fondent à la classe ouvrière. Mais la D.C. n'est pas cela.
La D.C. exprime (ou a exprimé) : a) la petite-bourgeoisie ; b) le monde paysan (mené par le Vatican).
Il ne s'agit pas là d'une dichotomie. La petite bourgeoisie et le monde paysan religieux ne formaient jusqu'à hier qu'un seul monde. La petite-bourgeoisie italienne avait encore essentiellement une nature paysanne et, pour leur part, les paysans (comme le disait Lénine) sont des petits-bourgeois, du moins potentiellement. La morale était unique, et de même la rhétorique. En dépit de la grande variété des « cultures » italiennes – souvent historiquement très éloignées les unes des autres — au fond, les « valeurs » des mondes petits-bourgeois et paysans coïncidaient. L'ambivalence de ces « valeurs » a donné un monde bon et méchant à la fois. En effet, dans leurs contextes culturels concrets, ces « valeurs » étaient positives ou, du moins, réelles ; arrachées à leur contexte et devenues « nationales » par la force, elles sont devenues négatives, c'est-à-dire rhétoriques et répressives.
Il y a quelque chose qui ne va pas, et qui insiste dans son malaise.
Traverser la France par de petites routes. S'arrêter au hasard, ou presque, dans un village, un bourg, une petite ville. Constater que les boutiques sont délaissées, vitrines salies, tellement désespérées que l'on n'appose parfois même plus d'écriteaux indiquant qu'elles sont à la vente. Constater que des maisons
aussi, des biens qui n'avaient pas échappé à la même famille, à la même lignée depuis plusieurs générations, sont mis en vente, bradés, avec, parfois, tout ce qu'ils contiennent. Si bien que l'on se demande si l'aïeul encore à peine vivant ne fait pas partie du lot de ce qui est cédé.
Alors, il faut se rabattre sur les supermarchés entourés de leur essaim automobile. Leurs formes varient peu si leurs tailles sont diverses. Quelle que soit l'enseigne, leur conception est guidée par leur interopérabilité. Le consommateur ne doit pas y être surpris. Il ne doit pas s'y sentir étranger. Des étiquettes de couleur indiquent les promotions, surjouant les effets de surprise. Il s'agit des invendus, rebuts désormais affichés à leur prix le plus juste. Dans les allées qui simulent l'abondance, des chariots profilés servent de déambulateurs aux vieillards et de manèges aux enfants. Dans les plus petites de ces unités de consommation, qui sont aussi des unités de vie, on se connaît, on se salue et les caissiers et les caissières sont les enfants de lointaines ou de proches connaissances. La mode est au tatouage et aussi au piercing. L'ennui est palpable. Le temps s'étire. Il semble que l'on ne sache même plus de quel espoir il pourrait s'agir.
Pier Paolo Pasolini - Écrits corsaires -
L'ignorance vaticane comme paradigme de l'ignorance de la bourgeoisie italienne
Péguy-Pasolini #20 - Texte continu
1. Epoca, en réponse à une enquête sur la D.C. et les intellectuels.
2. D.C. Démocratie chrétienne


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000




2015 2014
2013 2012 2011 2010