Diégèse  mercredi 11 janvier 2017



ce travail est commencé depuis 6221 jours et son auteur est en vie depuis 20674 jours (2 x 10337 jours) 2017

ce qui représente 30,0909% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Les mots de l'arabe qui sont en moi Le tableau des mots
11
لَا
LA
Le « non » français, avec son « o » mis en garde à vue par deux « n » comme deux gendarmes est assez efficace, dans sa graphie comme dans sa prononciation, si bien que dernièrement, beaucoup ont choisi d'incarcérer aussi le « a » : « nan ».
L'anglais, libéral, ne garde qu'un gendarme, à moins que ce ne soit par manque d'effectifs : « no ».
La langue arabe, à l'écrit, choisit de noter la négation par ce même mouvement que fait le doigt pour indiquer qu'il faut changer de chemin : « لَا ». Il est impossible de passer. À l'oral, quoi de plus impératif que ce « la » dont le « l » est légèrement retenu, avant que ne surgisse ce « a: » qui marque l'interdiction ?


non

La transcription des mots arabes obéit à un système inventé par l'auteur, dont on peut trouver une explication ici.
Il est aussi possible d'entendre la prononciation des termes arabes en les copiant et en les collant ensuite ici ou ici


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000



2016 2015 2014
2013 2012 2011 2010