Diégèse  vendredi 13 janvier 2017



ce travail est commencé depuis 6223 jours et son auteur est en vie depuis 20676 jours (22 x 3 x 1723 jours) 2017

ce qui représente 30,0977% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Les mots de l'arabe qui sont en moi Le tableau des mots
13
مشتاق إليك mouchtAK ILaik
En français, le manque est le fait de l'autre. « Tu me manques » est déjà un reproche, et, dans un français soutenu « manquer » peut signifier faillir, sinon trahir. D'autres langues moins perverses laissent au locuteur la responsabilité de manquer. Il y va de son fait, il s'engage dans son manque. La langue arabe décrit, quant à elle, un état qui pourrait se traduire par « en manque de toi ». Et il est d'usage, en Syrie et au Liban, à un ami qui demande banalement « comment ça va ? », de lui répondre « مشتاق إليك », littéralement : « je suis en état de manque de toi ». Car, s'agissant de sentiments, la passion n'est jamais lointaine, et il serait inconvenant de paraître froid.


tu me manques

La transcription des mots arabes obéit à un système inventé par l'auteur, dont on peut trouver une explication ici.
Il est aussi possible d'entendre la prononciation des termes arabes en les copiant et en les collant ensuite ici ou ici


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000



2016 2015 2014
2013 2012 2011 2010