Diégèse  mercredi 18 janvier 2017



ce travail est commencé depuis 6228 jours et son auteur est en vie depuis 20681 jours (20681 = nombre premier) 2017

ce qui représente 30,1146% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain






Les mots de l'arabe qui sont en moi Le tableau des mots
18
!يا لَطيف 
yA LaTiif
Il y a, potentiellement, quatre-vingt dix neuf façons en arabe d'invoquer le Dieu unique. Le prénom des garçons est d'ailleurs souvent composé d'un de ces noms précédé de « عبد », transcrit en français courant par « Abd ». Égrener le prénom de ses amis permet ainsi d'apprendre quelques-uns des noms de Dieu.
On apprend vite que « latif » signifie « gentil », mais aussi qu'on en appelle à Dieu par ce nom pour déplorer les petites comme les grandes catastrophes : « Ya latif ! ».
Invoquer face au malheur la « gentillesse » de Dieu, c'est à la fois confesser et reconnaître que cela pourrait être pire et s'en remettre à ... Dieu.


Dieu bienveillant !

La transcription des mots arabes obéit à un système inventé par l'auteur, dont on peut trouver une explication ici.
Il est aussi possible d'entendre la prononciation des termes arabes en les copiant et en les collant ensuite ici ou ici


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000



2016 2015 2014
2013 2012 2011 2010