Diégèse samedi 4 août 2018



ce travail est commencé depuis 6791 jours (6791 = nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 21244 jours (22 x 47 x 113 jours)
2018

ce qui représente 31,9667% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
L'été était été 216



Vianney cherche un endroit pour partir en vacances. Rien ne le retient vraiment à Brive-la-Gaillarde. Il n'a pas de famille. Elle s'est éloignée quand il a décidé de s'installer dans cette sous-préfecture de la Corrèze, lui qui tenait auparavant l'un des cafés en vue de Saint-Tropez. Ses amis aussi se sont éloignés. Il y en a bien eu quelques-uns, les premières années, qui, sans doute par curiosité, sont venus voir la brasserie de centre-ville, entièrement rénovée, que Vianney avait achetée. Ils ont bien mangé. Puis ils sont repartis. Ils n'ont plus trouvé l'occasion de venir à Brive-la-Gaillarde. Et soudain, c'est décidé. Vianney ne partira pas. Ou plutôt, il va rester avec ceux qui ne partent pas et leur demander quels sont leurs plus beaux souvenirs de l'été. Il va inviter des écrivains et leur demander d'écrire ces souvenirs et de les rendre aux gens qui les lui avaient donnés.
Ce roman de Daniel Diégèse est un roman de courts romans, qui sont ceux de vies simples en apparence qui ne le sont jamais totalement. Cela pourrait sembler banal. Ce qui l'est moins, c'est que le dispositif de production des textes fait que les souvenirs se mélangent. L'été, ce concentré d'imaginaire, trône au centre des récits, entouré de voyages et d'amours perdues ou retrouvées.
Daniel Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
entre mon rêve et moi de la production onirique
la date d'un retour c'est évident

tu disparais quand tu n'es pas là d'autres peurs


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


les gens un sublime de pacotille son héritage ordonnance le rêve, le passé et l'air du temps L'été était été la vie ne raconte pas d'histoire cet affolement