Diégèse vendredi 17 août 2018



ce travail est commencé depuis 6804 jours (22 x 35 x 7 jours)
et son auteur est en vie depuis 21257 jours (29 x 733 jours)
2018

ce qui représente 32,0083% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Lecture paranoïaque 229



« Tu crois, maman, que ce livre a été écrit pour moi ? » La mère de Maxence aurait dû réfléchir davantage avant de lui répondre, pour l'apaiser, et dans l'espoir qu'il s'endormît plus vite :« bien sûr mon chéri, ce livre a été écrit pour toi. »
Maxence a grandi. Il est devenu jeune homme. Il est allé à l'école, puis au collège. Au lycée aussi. Ses professeurs de Lettres s'émerveillaient de la sensibilité qu'il déployait dans ses lectures. Jamais, ils n'avaient vu d'élève aussi affecté par la mort de Gavroche ou plus inquiet à la perspective du sacrifice d'Iphigénie. Mais les choses se gâtent. Maxence sombre peu à peu dans un délire douloureux. Il croit vraiment que toutes les fictions lui sont destinées. Il y cherche des signes ésotériques. Il y part en quête de son propre destin. Aucun médicament ne parvient à le soigner... Jusqu'au jour...
Noëmie Diégèse nous donne à lire de manière exacerbée ce que chaque lectrice et chaque lecteur connaît bien : ce mouvement étrange qui fait que l'on est concerné par les aventures des personnages de fiction. Il s'agit d'ailleurs moins d'identification que d'empathie... Et que se passerait-il si cette empathie se déréglait ? Un roman de romans passionnant, qui vous encouragera aussi à relire vos classiques.
Noëmie Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Et je voyagerais pour écrire jouer avec les touristes
Coups et blessures.
constituer une pensée une
Avec un peu de soleil
Je déteste ces irruptions


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


hier communautés les mêmes scènes se reproduisaient Le mauvais charpentier sait fausser une solive droite ma patience bouillonne ne plus savoir que tu existes se faire du cinéma lecture paranoïaque