Diégèse mardi 28 août 2018



ce travail est commencé depuis 6815 jours (5 x 29 x 47 jours)
et son auteur est en vie depuis 21268 jours (22 x 13 x 409 jours)
2018

ce qui représente 32,0434% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Obsolescence
240



Dans la célèbre conférence donnée à Louvain en 1972, Jacques Lacan dit que « la mort est un acte de foi ». Sa démonstration est à la fois drôle et implacable, qui, en quelques mots, parcourt le chemin de la vie humaine, de cet être dont André Malraux disait que « c'est le seul animal qui sait qu'il va mourir » ; ce à quoi Lacan semble répondre en ajoutant : « le comble du comble, c'est que vous n'en êtes pas sûrs ».
Mais, ce livre, n'est pas un livre sur la mort, ni sur la vieillesse, ni sur le vieillissement. À l'heure où les consommateurs se battent contre l'obsolescence programmée des produits manufacturés, le philosophe Daniel Diégèse s'interroge sur ce que serait l'obsolescence pour la vie de l'être humain. Obsolescence des compétences, obsolescence des goûts, du comportement, du langage... De quoi peut-il bien s'agir ? Qui ou quoi porte cette obsolescence pour autant qu'on parvienne à la conceptualiser ? Est-ce que ce serait cela la construction, non pas de notre vie, mais de notre mort ?
Un livre de rentrée tout à fait revigorant... Car, comme disent les assureurs pour vendre leur camelote, parler de la mort, et, a fortiori, penser la mort ne fait pas mourir.
Daniel Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
enlaidissements progressifs Mais ce n'est pas un livre. pas encore révélée construction de notre mortalité Que retiendra-t-on ? quand on n'est pas né, on n'est pas mort pour autant
retrouver le jour des mots presque dans le vent


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


une petite erreur obsolescence insurgés insurgés Et je regarde par la fenêtre Ce qui pourrait manquer cela n'avait rien d'un souvenir en faire quelque chose