Diégèse dimanche premier avril 2018



ce travail est commencé depuis 6666 jours (2 x 3 x 11 x 101 jours)
et son auteur est en vie depuis 21119 jours (72 x 431 jours)
2018

ce qui représente 31,5640% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Nous ne sommes pas allés à Venise 91



À l'évidence, Gustav Diégèse est un adepte de l'Oulipo. Mais, ce serait alors un Oulipo tendre et nostalgique, ce qui est une forme d'oxymore. Le narrateur de son dernier roman vient de vivre une rupture amoureuse. Au lieu de se remémorer les jours anciens et tous les bons moments que le couple a vécus, il choisit d'énumérer au contraire tout ce qu'ils n'ont pas fait. Il dessine alors une carte du tendre en creux, comme on possède parfois des cartes routières de pays où l'on n'est jamais allé, où l'on n'ira jamais.
Ce récit est donc une promenade rafraîchissante dans l'imaginaire amoureux occidental en ce début de siècle. On est parfois surpris de ce que les personnages n'ont pas fait, se demandant comment ils auraient même pu avoir l'idée de faire cela. Les voyages côtoient les réseaux sociaux. Les selfies ont valeur de serments d'amour...
Si vous êtes en âge d'avoir des enfants ou des petits enfants, ce livre pourra vous aider à mieux les comprendre, voire à mieux les accompagner dans leurs chagrins d'amour. Et si vous sortez de l'adolescence, ou que vous souhaitez y retourner, ce livre pourra vous servir de passeport.
Gustav Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
performance narrative Nous ne sommes pas allés à Venise.
il n'y a pas de désir particulier dans la tendresse
le lexique du bien et du mal Le désir enfermé. ces notations coûteuses ne servent à rien Venise donne dans ma mémoire l'idée de ce que peut être l'amour entendre ta voix


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


rire

Tout le reste n'est que manipulation. Mais cela a suffi à me rendre la nostalgie Venise n'est jamais qu'une image mentale.
grand silence de l'image