Diégèse mardi 24 avril 2018



ce travail est commencé depuis 6689 jours (6689 = nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 21142 jours (2 x 11 x 312 jours)
2018

ce qui représente 31,6384% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Peut-être un roman 114


« Je vais faire comme si j'allais faire un roman ».
Cette phrase, c'est Roland Barthes qui la prononce le 16 décembre 1978 dans son cours au Collège de France intitulé « La Préparation du roman ». Ce roman, Barthes ne l'écrira jamais, victime en février 1980 d'un accident de la circulation qui l'emportera un mois plus tard.
Pour autant, Barthes aurait-il écrit ce roman ? Rien n'est moins certain. Mais, quarante ans plus tard, Mathieu Diégèse, on le sait, romancier infatigable, prend au mot Roland Barthes, et, déjouant les pudeurs du maître, nous livre ce roman fantasmé par le Professeur au Collège de France. Les connaisseurs y retrouveront certains des haïkus cités pendant le cours, parfois même des phrases entières de ce même cours.
Mais, soyez sans crainte, on peut lire ce roman comme on lit un roman, c'est à dire, en s'émancipant des références qu'il mobilise. Car, c'est là le pari de Mathieu Diégèse, qui, lui, ne fait pas « comme si ». Il l'écrit bel et bien ce roman. Et c'est le roman d'un amour que le narrateur, qui a peut-être un peu trop lu Proust, aurait voulu impossible et qui, contre toute attente, se révèle possible. Et l'on entendrait presque la voix inimitable de Barthes nous dire : « à quoi bon écrire un roman, si c'est pour écrire ce que l'on vit ».

Que l'on aime Roland Barthes ou non, il faut lire ce livre. Et si l'on aime pas Romand Barthes, il pourrait vous le faire aimer.
Mathieu Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Combien de récits ai-je entendus puis oubliés Ils sont passés par l'aéroport de Nagpur.
C'est peut-être un roman. Il n'y a pas d'événement particulier. l'idée de feinte
après le repas du soir lecteur amusé je m'en moque


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


chabAb cette maladie banale mais terrible du langage que l'on nomme le « malentendu » dénouement un parti possible C'est à cela que peut servir le voyage. je balbutie des signifiés l'ambivalence du genre autre signifié