Diégèse mercredi 5 décembre 2018



ce travail est commencé depuis 6914 jours (2 x 3457 jours)
et son auteur est en vie depuis 21367 jours (23 x 929 jours)
2018

ce qui représente 32,3583% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Le Miroir inventif 339


Vous en avez peut-être fait l'expérience, et si vous avez moins de trente ans, c'est plus que certain : prendre un « selfie », ou encore ce que les Québécois ont souhaité appelé un « égoportrait » ou une « autophoto », ne démentant ainsi pas leur créativité lexicale. Les plus âgés se souviennent encore du temps où les téléphones pourvus d'un appareil photographique ne possédaient pas cette fonction magique qui permet d'inverser la prise de vue et de se prendre ainsi soi-même. Et ils souviennent aussi du temps où les perches spécifiques pour ces autophotos n'existaient pas encore, non plus que les « applis » qui permettent de retoucher ou d'agrémenter ces images narcissiques. Gustav Diégèse, anthropologue chevronné, étudie cette vague iconique et totémique mondiale et les relations subtiles que cette pratique à l'apparence anodine entretient plus particulièrement avec l'amour, mais aussi avec la mort. Ce « miroir inventif » signerait, selon lui la manifestation d'un changement anthropologique majeur tout en confirmant la permanence des productions culturelles rituelles d'homo sapiens.
Ce livre, écrit dans une langue très claire, a le bonheur d'être accompagné de nombreux exemples iconographiques dont certains, à n'en pas douter, sont déjà anthologiques.
Gustav Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
encore une fois Messine Je vous dirai un jour
l'idée du sommeil route de la peine Lecteur éventuel
le panneau à l'affût le miroir inventif


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


triste et malheureux interjection débranché l'heure est passée et je n'aurai pas vu la neige le véritable amour des chemins creux peut-être encore demain