Diégèse samedi 10 février 2018



ce travail est commencé depuis 6616 jours (23 x 827 jours)
et son auteur est en vie depuis 21069 jours (32 x 2341 jours)
2018

ce qui représente 31,4016% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Pourtant, j'aurais dû savoir



« Je ne sais pas si je pourrais encore jouer l'amour, sur scène ou au cinéma. Je ne me souviens pas de l'amour. Je ne sens plus mon corps. Il y a bien l'esprit, et pourtant ce n'est rien cet esprit si on le considère un instant, c'est encore plus fragile que le corps. Pourtant, j'aurais dû savoir. Mais il y a cet instant, et tout achoppe à cet instant, le scénario, la scène, le souvenir et la mémoire, le paysage et la description du paysage, et toi, et la douceur ».

Noëmie Diégèse publie là l'un de ses plus beaux romans, qui met en scène une comédienne, ni jeune, ni âgée, qui est appelée pour jouer le rôle d'une amoureuse dans un film qui pourrait bien lancer ou relancer sa carrière. Mais, elle sort difficilement d'une rupture cruelle qui l'a conduite en hôpital psychiatrique. Elle s'en est sortie par le refoulement de tout ce qui relève du sentiment amoureux. Elle ne sait plus rien de l'amour. Elle ne peut donc plus jouer l'amour.

Le texte de Noëmie Diégèse, dont le style n'appartient qu'à cette auteure, nous conduit sur la piste de l'amour, tout à la fois victime et criminel, comme dans un thriller haletant. Il faut lire ce livre pour savoir si l'héroïne parviendra ou non à trouver cet éternel coupable.

Noëmie Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Je ne sens plus mon corps En fait je crois me souvenir
le rôle mystérieux de la ville mystérieuse
et pourtant ce n'est rien cet esprit si on le considère un instant, c'est encore plus fragile que le corps
Pourtant, j'aurais dû savoir



2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010






Je ne me souviens pas de l'amour. Dans ce jeu de rôle qui est le nôtre Je ne sais pas si je pourrais encore jouer l'amour, sur scène ou au cinéma. Mais il y a cet instant, et tout achoppe à cet instant, le scénario, la scène, le souvenir et la mémoire, le paysage et la description du paysage, et toi, et la douceur.