Diégèse lundi 12 février 2018



ce travail est commencé depuis 6618 jours (2 x 3 x 1103 jours)
et son auteur est en vie depuis 21071 jours (19 x 1109 jours)
2018

ce qui représente 31,4081% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
La Ville remue 43


Gustav Diégèse est allé à la rencontre de celles et de ceux qui, à travers la France, ont senti qu'il se passait quelque chose de grave qui affectait leur ville avant même d'en avoir été prévenu.e.s par les médias. On est chez soi, à l'hôpital, dans la rue, au supermarché, et soudain, on le sait, il se passe quelque chose. Attentat, accident, incendie... Le phénomène est déjà décrit par le narrateur du Temps retrouvé de Marcel Proust, qui évoque les grandes offensives sur le front de la première guerre mondiale, décrivant Paris qui bruisse avant même que les journaux n'en donnent la nouvelle. Certes, il est désormais beaucoup plus difficile de sentir cette forme de « murmuration » de la ville, pour utiliser cet anglicisme qui décrit les vols coordonnés des oiseaux, et notamment des étourneaux. Les alertes des médias sur les téléphones mobiles modifient ce phénomène subtile. C'est justement cela que Gustav Diégèse, enquêteur inlassable des sentiments et des émotions, est allé traquer.
Comment l'avez-vous appris ?
Je me souviens m'être fait la remarque : la ville remue. J'étais sur un banc et j'attendais le bus. Mon téléphone n'avait plus de batterie. J'ai senti cela bien avant que l'on m'en informe.
Peut-être qu'après avoir lu ce livre, vous pourrez percevoir, vous aussi, les émotions des villes, grands corps charnels et sensibles.
Gustav Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
J'essayais de reconstituer ses souvenirs perdus. Est-ce que tu avances dans le souvenir ?
La ville remue. nappe, brume, champ, plan

Je tourne déjà en rond.
Je n'ai plus de message et je m'ennuie


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010



notre univers de signes
Il y avait les lieux que l'on pouvait rejoindre en promenade. C'est cela qui fait que nos vies en récit sont des vies virtuelles C'est la tentation d'un dialogue. pour faire oublier l'odeur la tension de l'écriture, la tension du texte qui se fait