Diégèse mardi 2 janvier 2018



ce travail est commencé depuis 6577 jours (6577 = nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 21030 jours (2 x 3 x 5 x 701 jours)
2018

ce qui représente 31,2744% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
La fiction
est
un bandeau sur les yeux
2
La fiction est un bandeau sur les yeux

Mathieu Diégèse est de ces écrivains qui donnent à lire et à voir le processus de l'écriture. Il a lu André Breton, et Nadja a certainement marqué son adolescence, avant de l'envoyer méditer longuement sur les cours de Roland Barthes au Collège de France, en 1978, consacré à La Préparation du roman, ou encore sur les inépuisables Fragments d'un discours amoureux.

Barthes est d'ailleurs très présent dans ce récit à la première personne, comme s'il accompagnait le personnage - qui ressemble fort à l'auteur - dans des promenades sans but et souvent solitaires dans une campagne éblouissante qui sert de décor aux aventures qu'il imagine pour le cinéma ou la télévision.

Pourtant, alors qu'il s'y attendait le moins, une commande de scénario, enfin dénichée par son agent parisien, va bouleverser sa vie. Lui revient alors la voix de son mentor :

« Et bien je dirais qu'un événement, qui lui vient du destin, peut survenir pour marquer, pour entamer, pour inciser, pour articuler plus douloureusement et même dramatiquement, cet ensablement progressif*. »
Mathieu Diégèse

* Roland Barthes - Collège de France - séance du 2 décembre 1978
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000












2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010









Et bien je dirais qu'un événement, qui lui vient du destin, peut survenir pour marquer, pour entamer, pour inciser, pour articuler plus douloureusement et même dramatiquement, cet ensablement progressif