Diégèse jeudi 11 janvier 2018



ce travail est commencé depuis 6586 jours (2 x 37 x 89 jours)
et son auteur est en vie depuis 21039 jours (3 x 7013 jours)
2018

ce qui représente 31,3038% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Il y a plus noir que la nuit 11





Est-ce que les nuits de l'enfance étaient plus noires que les nuits de la vieillesse ?
Et si, vieillir, ce n'était pas un « fondu au noir », mais au contraire aller, physiquement, vers un éblouissant aveuglement  ?

Ce sont ces deux interrogations, en apparence ténues, qui nourrissent la quête d'une femme, artiste, qui vient d'arriver, en fin de vie, dans la maison de retraite des artistes de Nogent-sur-Marne. Elle sait qu'elle perd la vue. Elle côtoie des pensionnaires qui, toutes et tous, ont placé l'art au centre de leur vie et elle décide alors de les interroger sur ce que serait la vision, le noir, la lumière.

Le livre est le relevé de ces entretiens peut-être imaginaires... Peu importe.

Ce livre est une belle plongée dans l'art et dans la vie qui explore ce premier mystère absolu qui est celui de voir.
Gustav Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

Je commence à m'habituer et plus il fait froid, plus la ville m'appartient.
Tu aurais pu ne pas m'aimer. Il y a plus noir que la nuit






2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010




Lorsque la nuit tombe, on n'aperçoit plus que la lueur du feu des bohémiens.

Je regarde cet arbre. Je reviens dans le froid.