Diégèse mardi 10 juillet 2018



ce travail est commencé depuis 6766 jours (2 x 17 x 199 jours)
et son auteur est en vie depuis 21219 jours (3 x 11 x 643 jours)
2018

ce qui représente 31,8865% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Jusque dans leur posture 191


Gustav Diégèse pourrait être policier dans une série télévisée. Il déterminerait qui est coupable ou innocent en regardant les prévenus à leur insu. Ou alors, il serait psychothérapeute, et soignerait les maux du psychisme en faisant travailler leur posture corporelle à ses patients. Ou bien encore, il serait artiste...
Ce livre de photographies et d'entretiens de Gustav Diégèse est tout à la fois artistique, philosophique et psychologique. Le protocole suivi par l'écrivain-artiste est simple. Il prend des images d'inconnues ou d'inconnus croisés au hasard et écrit leur histoire brièvement. Puis, il interroge les personnes qu'il a photographiées et reproduit l'entretien qu'il a eu avec elles.
L'originalité de ce travail réside dans le fait que Gustav Diégèse ne s'arrête jamais aux détails vestimentaires, qui sont aussi, on le sait, des marqueurs socio-économiques. Il ne considère que la posture corporelle et ce qu'elle raconte.
Parfois l'écrivain tombe à côté. Il n'a pas vu.
Parfois, sa perspicacité est surprenante.
Dans tous les cas, ce livre de photographies regorge de tendresse humaine. Feuilletez, lisez, et vous ne regarderez plus jamais les gens dans la rue de la même façon.
Gustav Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
jusque dans leur posture Et ce n'est pas le contraire.
Le paysage ne dit rien de la condition humaine. L'intérieur de la voiture. sa perfection libre


la bâche de mauvaise toile


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


c'est le chemin, c'est aussi la voie C'est louable.
Il croyait aux faits et, par conséquent, à l'observation des faits. Je regarde les touristes accablés par leurs souvenirs Le malheur ne peut rien si nous demeurons tournés les uns vers les autres... Il y aurait la mer, un peu plus loin, si j'avais encore la force. un éblouissement de langage