Diégèse samedi 21 juillet 2018



ce travail est commencé depuis 6777 jours (11 x 607 jours)
et son auteur est en vie depuis 21230 jours (2 x 5 x 11 x 193 jours)
2018

ce qui représente 31,9218% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Le Nom de tous les morts 202


L'historien Mathieu Diégèse nous donne ici une histoire de France revisitée et nous propose de nouvelles héroïnes et de nouveaux héros. Il n'est pas certain cependant que son livre sera enseigné dans les écoles.
Mathieu Diégèse, qui, on le sait, est aussi écrivain, a retrouvé la trace d'anonymes, hommes et femmes, qui ont toutes et tous en commun d'avoir été tuées et tués par la police française. Il évite, bien sûr, les épisodes très connus, les révoltes et les révolutions et l'irrémédiable rafle du Vel' d'hiv'. On y retrouve quelques noms qui, un temps, ont fait la une des journaux avant de sombrer dans l'oubli. Ce livre es une longue suite de malheurs.
Attention, ce n'est pas un livre militant, ni même dénonciateur, mais plutôt celui des enchaînements qui font qu'au nom de l'ordre, ou d'un ordre supposé, le pouvoir fracasse des rêves de justice et de liberté.
Il y a du Hugo dans ce livre, et bien sûr du Gavroche, ou encore Silvère et Miette de La Fortune des Rougon de Zola. Et l'on se prend à penser que malgré tout, ces vies n'ont pas été prises injustement pour rien, et que le rêve subsiste, qui ne peut être tué.
Mathieu Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
cette ville qui sert au décor du monde Ton rêve est le produit de ton inconscient
ne rien vouloir ajouter le nom de tous les morts et la couleur du soleil qui passe sur un groupe d'enfants qui jouent

un mot étonnant des massacres à faire pleurer les pierres


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


apprendre du vocabulaire sonder les imaginaires par approches successives et empiriques maintenir l'ordre par les moyens les plus énergiques s'enorgueillir de n'avoir pas trahi Et je passe à autre chose. Mais, la mort feignait comme elle feint hanté de figures passées, inaccessibles sortir de la tendance