Diégèse jeudi 28 juin 2018



ce travail est commencé depuis 6754 jours (2 x 11 x 307 jours)
et son auteur est en vie depuis 21207 jours (3 x 7069 jours)
2018

ce qui représente 31,8480% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
et la vie qui se tourne ailleurs 179


Ce livre témoigne d'une descente aux enfers ordinaire : celle de la dépression.
Jean a une vie plutôt agréable, une famille aimante, un métier qu'il aime et qui le satisfait. Il n'a pas de problèmes d'argent. D'ailleurs, il n'a pas vraiment de problèmes. Pourtant, Jean  va connaître  l'aventure terrible de la dépression, des premiers symptômes qui n'alertent pas vraiment, à la médication lourde et même l'hospitalisation.
Désormais soigné et stabilisé, Jean fait le récit de cette descente aux tréfonds du malheur humain.


Gustav Diégèse est le romancier que l'on connaît et que l'on aime. Il est aussi ce fin connaisseur de l'âme humaine. Jean a-t-il existé ou existe-t-il ? Peu importe. L'auteur a le soin et le goût de créer des personnages que l'on croit reconnaître ensuite dans la rue. Mais, ce qui est le plus terrible dans l'histoire de Jean, c'est l'impression durable, quand on ferme le livre, que cela peut aussi nous arriver, qu'il faut guetter les symptômes et très vite aller consulter.
Pas de panique cependant... Gustav Diégèse donne aussi les voies de la guérison.

Gustav Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
au moment de la disparition, de l'extinction, de l'évanouissement a minima
et l'altération des voix la ronde infernale spontanément et librement comme le soleil en croissant et la vie qui se tourne ailleurs



2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


ensommeillé

discrétion Je serai patient sortir de l'indifférence au monde les coulisses de ma propre histoire jusqu'au silence véritable