Diégèse vendredi 4 mai 2018



ce travail est commencé depuis 6699 jours (3 x 7 x 11 x 29 jours)
et son auteur est en vie depuis 21152 jours (25 x 661 jours)
2018

ce qui représente 31,6708% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Mais ce n'est pas mal joué 124


Daniel est un joueur. Il aime jouer. Il aime tous les jeux et il dans les ordinateurs, les tablettes numériques, les téléphones intelligents et les consoles de jeux autant d'ustensiles dédiés à la jouissance absolue. Il s'est abîmé dans ces jeux plus ou moins complexes, réussissant juste à éviter les jeux d'argent qui l'auraient conduit avec certitude à une cruelle déchéance.
Mais, Daniel a une particularité. Il n'y peut rien. Il a tout essayé. Daniel ne gagne jamais. S'agissant des jeux d'adresse ou d'habileté, il s'est dit qu'il devait progresser ou réfléchir davantage. Rien n'y a fait. Quant aux jeux de hasard, il semble que pour lui le hasard fasse que les réussites, par exemple, ne réussissent jamais.
Qu'est-ce que cela produit sur la personnalité de quelqu'un de ne réussir ainsi jamais ? C'est dans cette enquête que Daniel Diégèse nous propose de l'accompagner, sans d'ailleurs nous révéler s'il se met personnellement en scène dans ce livre. De ce parcours d'échecs dérisoires, qui le sont tout autant que l'auraient été les réussites, on pourrait alors tirer quelques conclusions philosophiques sur ce que serait perdre et ce que serait gagner : deux faces d'une même figure qui ne dirait rien de la condition humaine.
Daniel Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Mais je n'ai ni chance ni malchance Mais ce n'est pas mal joué.
en miroir, en labyrinthe, en trompe-l'œil


sortir de l'imaginaire dans les rires


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


La plaine de l'Oronte


le souvenir de Paris
Mais cela ne marche pas. une activité luxueuse