Diégèse jeudi 10 mai 2018



ce travail est commencé depuis 6705 jours (32 x 5 x 149 jours)
et son auteur est en vie depuis 21158 jours (2 x 71 x 149 jours)
2018

ce qui représente 31,6901% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Des positions précaires 130


Savez-vous vraiment ce que vous pensez ?
Ce pourrait être le sous-titre de cet ouvrage du philosophe et politologue Mathieu Diégèse. L'auteur part à la rencontre des discours politiques successifs de personnalités phares de la vie politique française pour en extraire le contenu, non pas, comme le font souvent les journalistes, pour en pointer les contradictions, mais au contraire pour en dessiner les fils conducteurs, les armatures idéologiques sinon philosophiques... Car, si Paul Ricœur est récemment devenu l'égérie d'un mouvement politique marcheur, d'autres philosophes peuvent être appelés dans les discours des femmes et des hommes politiques des soixante dernières années. Mathieu Diégèse confronte ce substrat politique et social aux discours des mêmes personnalités, une fois qu'elles sont devenues ministres. Le résultat est saisissant. On en tire la conclusion, comme le titre de l'ouvrage y invite, que toutes ces positions déclarées avec force, l'apparence de la conviction et parfois quelques coups de menton sont bien précaires et qu'elles résistent difficilement à la pression d'un cabinet ministériel qui va imposer son expertise au ministre avec l'aide de quelques technocrates avisés ou supposés tels. Bref, celles et ceux qui nous gouvernent ne savent pas vraiment ce qu'elles ou ils pensent... Mais alors qui pense ce qu'elles prétendent penser ?
Mathieu Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
directement sur l'imaginaire Je cherche la relève.
Qui les autorisera à parler ?
le temps hésite
mélodieuse, têtue, rare encore un silence qui m'impressionne sans goût pour la tristesse


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010



parce que c'est évident des positions précaires frileusement sortir de l'illusion quelque chose qui ne serait pas déjà dans le texte la désolation première la futilité même de notre existence