Diégèse mercredi 16 mai 2018



ce travail est commencé depuis 6711 jours (3 x 2237 jours)
et son auteur est en vie depuis 21164 jours (22 x 11 x 13 x 37 jours)
2018

ce qui représente 31,7095% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
La Frayeur
136


Contrairement à l'angoisse, la frayeur intéresse peu. C'est que l'on trouve pour la première des médicaments, quand la seconde ne peut être ni prévenue, ni soignée.  Le psychiatre et psychanalyste Daniel Diégèse a travaillé plusieurs années avec des équipes de recherche en neurosciences pour étudier la frayeur, ses effets immédiats et à plus long terme sur le corps et le psychisme humains. Nos ancêtres avaient bien raison d'assigner à cette peur violente et passagère un terme issu du latin fragor qui signifie : « fracture, craquement, fracas, vacarme » selon la neuvième édition du dictionnaire de l'Académie française. Car, la frayeur fait retentir notre corps entièrement dans un orage hormonal qui va nous laisser exsangue, mais nous permettre un court instant d'accomplir des prodiges et des prouesses. Daniel Diégèse a ainsi recueilli des témoignages surprenants et relate des expériences effectuées en laboratoire qui défient l'imagination. C'est que la frayeur est sans doute ce qui restera en nous de notre animalité première quand nous aurons entièrement été technologisés. Seule l'anesthésie totale peut la juguler et il n'y a aucune façon mécanique ou chimique de faire en sorte que le corps la simule. Et c'est une drogue tellement puissante que des bataillons de films nous proposent de l'éprouver dans des salles plus ou moins obscures.
Daniel Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Faut-il préférer les images ? des indices de soupçon
une cible la frayeur

des bombes
sous un autre mode


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


catastrophe mystère
un silence ennuyé multitâches La crainte magique de la prophétie une mise à mort individuelle et sociale résiste à l'interprétation