Diégèse jeudi 24 mai 2018



ce travail est commencé depuis 6719 jours (6719 = nombre premier)
et son auteur est en vie depuis 21172 jours (22 x 67 x 79 jours)
2018

ce qui représente 31,7353% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Les grands pylônes électriques 144


Daniel Diégèse est un écrivain qui s'attache aux petites choses, au presque rien. C'est un écrivain de l'interstitiel. Ce petit récit est celui d'une performance littéraire réalisée au printemps. L'auteur a décidé de marcher depuis Paris jusqu'aux grands pylônes électriques qui se dressent sur les dernières terres agricoles du nord de la région parisienne, cette ancienne « Plaine de France » sur laquelle ont été construits deux aéroports, des zones commerciales, de fret et de transit. Peut-on encore aller à pied de Paris jusqu'à là-bas, ce si proche, mais si lointain parmi les entrelacs d'autoroutes, de voies ferrées et d'impasses arborées par des urbanistes fous. Et pourtant, Daniel Diégèse sait déceler la poésie dans ce fatras urbain. Il y rencontre des êtres magiques et des paysages étrangement beaux. On a envie de prendre son sac à dos et de suivre ses traces, ou d'inventer un autre voyage qui lui ressemblerait et rejoindre des signaux urbains qui n'en sont pas, et qui, par le pouvoir de l'écriture, le deviendront ensuite à jamais. Voici un livre qui a le goût de ce « pas grand-chose » qui est le goût de la vie.
Daniel Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
une situation Les grands pylônes électriques
peu importe la modalité, la mobilité des modalités
notre propre tentation de ne plus croire
comme dans la vie un désespoir qui s'accentue Tu t'émeus à cette idée et tu l'oublies.


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010



une analyse hasardeuse un quartier populaire la populace la recherche d'un apaisement C'est scientifiquement prouvé. l'absence de connivence ni difficulté ni courage