Diégèse jeudi premier mars 2018



ce travail est commencé depuis 6635 jours (5 x 1327 jours)
et son auteur est en vie depuis 21088 jours (25 x 659 jours)
2018

ce qui représente 31,4634% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018

C'est encore la nuit et pourtant 60


L'observation des images du temps passé, de l'iconographie du temps passé - dirait-on pour paraître savant - nous renseigne évidemment sur l'époque d'alors, mais, au-delà, sur ce qui  était en train de changer à cette époque-là et annonçait l'avenir. L'apparition d'une mode vestimentaire et capillaire, la diffusion de nouvelles formes artistiques, l'engouement pour de nouvelles musiques évoquent évidemment un changement dans la culture, un changement culturel. Les affrontements sociétaux sont aussi, et toujours, des affrontements esthétiques.
De nombreux travaux ont exploré ces signes de changement pour le passé. Mais, l'intérêt du dernier ouvrage de Daniel Diégèse, docteur en esthétique, est de tenter de prédire l'avenir culturel à partir des signaux plus ou moins faibles que le système de la mode, pour reprendre le titre de Barthes, ou plutôt, les systèmes de la mode, donnent à voir et à comprendre.
À partir d'images empruntées aux magazines, aux réseaux sociaux, ou même directement extraites de la rue, Daniel Diégèse tend la trame de 2030 en utilisant une méthode originale : la nostalgie par anticipation. De quoi les individus jeunes aujourd'hui se souviendront dans dix ou quinze ans avec la nostalgie du temps passé ? La méthode est assez efficace et permet à celles et ceux qui ne sont plus jeunes de considérer les jeunes comme de futurs vieux... ce qui est toujours réjouissant et rassurant. Lisez ce livre et vous aussi, prédisez l'avenir...
Daniel Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000



Raconte.
poser un monde sans Autre
C'est encore la nuit et pourtant



2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010



affrontement esthétique Nous ne sommes pas des fanatiques, nous. La nuit de décembre était échauffée. Mais rien de cela n'est vrai. Personne ne nous oblige à cette forme épuisée de compassion. Alors, qu'est-ce que c'est que cette histoire ? C'est un autre moment.