Diégèse mercredi 14 mars 2018



ce travail est commencé depuis 6648 jours (23 x 3 x 277 jours)
et son auteur est en vie depuis 21101 jours (21101 = nombre premier)
2018

ce qui représente 31,5056% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018

Le printemps avance doucement 73


Est-ce que vous connaissez vos dates ?
La question peut sembler étrange, et même incongrue. De quelles dates s'agit-il ? Celles de l'histoire de France ? Est-ce qu'on les apprend encore à l'école ?
Chacune, chacun connaît quelques dates, qui sont le plus souvent fournies par des documents officiels ou qui se trouvent dans la mémoire de la vie : date de naissance, date de naissance des proches, des amis et des amies, anniversaires de mariage, de rencontre, ou de deuils douloureux. On se fie au calendrier.
Mais, il ne s'agit pas de ces dates-là dans ce livre de Noëmie Diégèse qui se définit elle-même comme biochronologiste. Par exemples successifs, elle montre que chaque individu a son propre temps biologique. Chacune, chacun s'est fait cette réflexion banale que le temps ne passait pas au même rythme pour tout le monde... et sur tout le monde. Noëmie Diégèse montre que ce n'est pas seulement une impression, mais que cela correspond à une réalité biologique dont elle nous invite à découvrir les secrets. En effet, avec un peu d'attention et un peu de méthode, on peut découvrir quel est son propre temps biologique. C'est donc un voyage minutieux au cœur de vous-même que propose ce livre, que vous regretterez de ne pas avoir lu avant, tant il va vous révéler le secret de vous-même.
Noëmie Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Il y a sans doute la vie Je ne sais pas encore si les personnages, cette année, vont être sensibles au printemps Il y a toujours la possibilité de l'ombre. sur leur peau de personnage, le matin du 14 mars Le printemps avance doucement



dans un film en noir et blanc


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010



se livrer avant toute autre chose, et sans complaisance d'aucun genre, à un examen critique des faits (Pasolini) les chants et les cris cette lignée immémoriale de femmes combattantes qui conduisent des hommes à elles dévoués Le printemps ne fait pas grand effort en revenant. Certes, il s'agit du retour de la lumière, qui aurait tant manqué, qui manque tant dans l'impossibilité de revenir en arrière Le vent venait un peu, de temps en temps