Diégèse samedi 17 mars 2018



ce travail est commencé depuis 6651 jours (32 x 739 jours)
et son auteur est en vie depuis 21104 jours (24 x 1319 jours)
2018

ce qui représente 31,5154% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Les Ruines d'Ansedonia 76


Tout est prêt pour le tournage. La machinerie précise et rodée de l'industrie du cinéma a fait son travail. Rien n'est laissé au hasard. Même les aléas de la météorologie faibles et rares en Italie en cette saison estivale, sont maîtrisés. Aucune heure de tournage ne doit être gaspillée. C'est qu'il y a des stars, dont chaque minute coûte une fortune, et le réalisateur lui-même est une sommité. La maison de production a mis les moyens. Il ne s'agit rien de moins que de relancer sur la scène internationale le cinéma d'auteur italien.
Mais, rien ne va se passer comme prévu. Le réalisateur ne veut plus du scénario. Les stars veulent jouer uniquement de dos. La canicule fait fondre les câbles. L'électricité, mise à mal par les climatiseurs, vient à manquer.
C'est dans cette ambiance d'apocalypse cinématographique, entre fiction et réalité, que se noue, entre deux êtres que personne n'avait remarqué, une histoire d'amour, qui pourrait faire un film magnifique pour peu que l'on y prêtât attention.

Daniel Diégèse signe là un roman à tiroirs que l'on aimerait voir transposé au cinéma. Jamais les ruines d'Ansedonia n'auront été le théâtre d'échanges aussi mystérieux.
Daniel Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
Ce serait encore un film avec beaucoup trop d'images pour aussi peu de mots, aussi peu d'événements. Ce sont les ruines d'Ansedonia. Je ne sais plus que faire pour le reste de mon temps. Apprendre à se passer d'amis.
Ce soir, le trouble
Et si j'arrêtais de te jouer la vie.
C'est facile.


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


menteur intello fakes les manifestants C'est que les habitants de Plassans aiment peu dépenser pour la chose publique. Il faut accepter n'en rien connaître. Mes impulsions d'écriture sont bien différentes de ma volonté dans l'infinité de leur combinaison Je pense aux jours ordinaires