Diégèse vendredi 30 mars 2018



ce travail est commencé depuis 6664 jours (23 x 72 x 17 jours)
et son auteur est en vie depuis 21117 jours (3 x 7039 jours)
2018

ce qui représente 31,5575% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Venise qui s'efface 89


À la fin de sa vie, un critique d'art, qui tout au long de sa vie, tous les deux ans, s'est rendu à la Biennale de Venise, se souvient de Venise et se souvient de ces expositions.  Il pourrait certes retourner vers ses articles, sa bibliothèque, ses notes et ses archives. Il n'en fait rien. Il se souvient de Venise et Venise s'efface. Il se souvient aussi d'un texte de Paul Morand décrivant Venise engloutie par les eaux de la lagune, à moins que ce ne soit la ville qui se fût affaissée. De cela, il ne se souvient plus.

Mais, il se souvient de toutes ces biennales, de la foule, et Venise peu à peu s'efface et ne demeurent que les œuvres et le souvenir de marches interminables à travers une ville qui d'années en années change tout en ne changeant pas.

Ce livre est une bien belle occasion de parcourir l'art de ces soixante dernières années. Les illustrations sont superbes et très souvent inédites. Si l'on connaît Venise, on se surprend à prolonger la mémoire du narrateur, à la contredire parfois, puis on part sans lui dans son propre voyage. Et si l'on ne connaît pas Venise, on referme le livre certain que cette fois, on ne manquera pas la prochaine édition de la plus attachante exposition d'art au monde.
Noëmie Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
nous pourrions méditer sur la fugitivité de la vie Je n'aime pas les manifestations.
avec un nécessaire appel à Freud
le déroulé complexe de sa pensée
Venise qui s'efface incapable de forcer le souvenir plus loin


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


Mais c'était le soir, encore, qui était à la peine. ce vaste mouvement de criminalisation de l'amour
le dernier soubresaut de la Révolution Si j'accomplissais un acte gratuitement, ce serait dans un lieu secret, ce ne serait pas à la télévision. Pourtant, il y a ces jours où le temps passe sans moi et que suis-je moi dans ces jours ?
aucun support à cela