Diégèse vendredi 2 novembre 2018



ce travail est commencé depuis 6881 jours (7 x 983 jours)
et son auteur est en vie depuis 21334 jours (2 x 10667 jours)
2018

ce qui représente 32,2537% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Content du soir venu 306


Il ne se souvenait jamais de l'étymologie du terme « nostalgie ». Il reprenait alors le dictionnaire, inlassablement, et lisait : « formé du grec « νο ́στος : retour » et de « αλγος : douleur, mal ». Mais, lui, avait depuis longtemps éradiqué toute nostalgie en lui. Il se souvenait de son passé comme on se souvient d'avoir fait les courses pour préparer le repas du soir. Ce qui lui avait manqué avait le statut de cette épice rare qu'on n'a donc pas trouvée au supermarché du coin et dont on va très bien se passer pour cuisiner ce plat que l'on aime. Au besoin, on la remplacera par autre chose et personne n'y verra rien.
Le personnage principal de ce roman de Mathieu Diégèse côtoie la sagesse, pour ce en quoi il considère son passé sans aucun affect. De cela, il sait que c'est passé et ne veut, ni bientôt ne pourra, lui attribuer d'autres qualités que celle d'être passé. Il n'y a plus de souvenirs agréables ni de souvenirs désagréables. Il n'y a que des souvenirs, dont, à mieux y réfléchir, on peut très bien se passer pour peu que l'on ait un jardin à s'occuper et quelques livres à méditer.
Voici un livre qui rendrait presque le projet de vieillir agréable, sinon enviable... Sauf que... Que se passerait-il si cette mécanique d'un sage détachement se détraquait soudainement ?
Mathieu Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
La nuit sicilienne s'ébroue un enfant trop nerveux Tout cela est dramatique. Personne ne se le rappellera jamais. ministère gadget
Cependant perdu. dieux ineptes tes sourires vivants content du soir venu


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


la banalité une vie passée, ordinaire en permanence rien à en espérer laisser partir ton fantôme sicilien Nous sommes arrivés à Crotone. je regarde le monde avec le plus grand détachement je m'emballe