Diégèse vendredi 23 novembre 2018



ce travail est commencé depuis 6902 jours (2 x 7 x 17 x 29 jours)
et son auteur est en vie depuis 21355 jours (5 x 4271 jours)
2018

ce qui représente 32,3203% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Il ne doit pas y avoir de drame 327


« Il ne doit pas y avoir de drame ! » C'est à peu près la seule consigne de méthode qu'elle a obtenue du « board » de l'entreprise. Pour le reste, les objectifs sont clairs. Il faut réduire la masse salariale de 20% au moins, au mieux 25%. Il s'agit de ce que l'on nomme «  un plan social. » Licenciements, départs volontaires, mutations dans des filiales. Ce qui importe, c'est que le montant global des rémunérations baisse drastiquement.
« Pas de drame ! » L'expression la laisse rêveuse. En sortant de la tour de bureaux, elle croise quelques salariés. Elle surprend des bribes de leurs conversations alors qu'ils se dirigent vers la gare souterraine. Elle préfère prendre un taxi. Elle décide qu'elle les verra le moins possible. Elle doit les voir le moins possible. Elle est certaine qu'ainsi les drames seront atténués. Au moins pour elle.
Gustav Diégèse nous plonge au jour le jour dans les affres de la restructuration d'une de ces entreprises d'un quartier d'affaires. Nous découvrons avec lui les techniques utilisées pour faire partir les gens, les négociations avec des syndicalistes qui pensent aussi à sauver leur emploi. Des actionnaires indifférents. La rumeur de la ville qui parvient à peine à percer le ronronnement feutré des climatiseurs...
Gustav Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
aucun avenir Il ne doit pas y avoir de drame.
trop difficile la solidarité en sa douleur
toute cette beauté toutes les odeurs Ton absence


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


caves protectrices et plantureuses exagération un trou heureux une rente convenable sentiments néfastes Nous étions déjà ici. la jeunesse sage une certaine médiocrité