Diégèse samedi 20 octobre 2018



ce travail est commencé depuis 6868 jours (22 x 17 x 101 jours)
et son auteur est en vie depuis 21321 jours (32 x 23 x 103 jours)
2018

ce qui représente 32,2124% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Le Marquis de Carabas 293


Vous vous souvenez du chat botté ? Ce chat rusé chaussé de bottes de sept lieues qui parvient à faire de son maître, dernier fils d'un meunier pauvre qui n'a que lui pour héritage, le marquis de Carabas, le gendre du roi. On peut quand-même se demander pourquoi le roi ne s'est jamais enquis de la véracité des dires de ce chat... et n'est jamais allé vérifier la véritable identité du mari de sa fille... Et le voilà prince, et le voilà roi.
On pourrait penser que le marquis de Carabas n'est que ce qu'il est : un conte de fée, qui n'a d'autres vertus que celle de faire rêver les enfants, petits et grands. Pourtant, à mieux y regarder, la vie moderne regorge de marquis de Carabas de toutes les engeances et en y regardant mieux encore, ils sont flanqués de leur chat souvent botté, grimé, poudré. Noëmie Diégèse est allée les débusquer dans les couloirs du pouvoir comme dans ceux des incubateurs de start-up. Chats bottés nationaux ou territoriaux, marquis numériques ou chats lobbyistes, les faiseurs de reines et de rois sont nombreux, passés maîtres dans ce nouvel art de l'enfumage que l'on nomme « fake-news » ou encore « infox » pour suivre les préconisations pertinentes de la Commission nationale de terminologie.
Lisez ce livre, nul doute que vous y reconnaîtrez au moins une personne que vous avez croisée ou que vous croisez tous les jours.
Noëmie Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
la mémoire de leur rire méandres
Les fesses. tour de force la paresse
lui rendant grâce parfois douillet tous les bonheurs du monde


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


la nuit des temps Le pire et le meilleur près de la citadelle le marquis de Carabas Un bleu un peu froid. des personnages tristes un paysage ancien, délavé de solitude sentiment déceptif