Diégèse samedi premier septembre 2018



ce travail est commencé depuis 6819 jours (3 x 2273 jours)
et son auteur est en vie depuis 21272 jours (23 x 2659 jours)
2018

ce qui représente 32,0562% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Petit Monde 244



Il y a les gros titres des quotidiens nationaux, des magazines hebdomadaires. Il y a les rentrées politiques tonitruantes à coup d'ascensions de collines plus ou moins hautes et de références vaguement philosophiques. Et puis, il y a la vie politique locale, quotidienne, faite d'inaugurations, d'annonces, de célébrations, de souvenirs éternels. C'est à cette dernière que le linguiste Daniel Diégèse s'est intéressé en recueillant dans toute la France, y compris dans les départements et les territoires d'outre-mer, les discours des édiles prononcés en diverses occasions, dont toutes ne font même pas un encart dans la presse quotidienne locale. Tous ces textes et ces enregistrements, constitués en corpus de référence, font l'objet dans ce livre d'une analyse tout aussi rigoureuse que savoureuse. Le chapitre consacré aux lapsus de nos édiles est évidemment particulièrement savoureux. Mais, Daniel Diégèse, ne se contente pas de les pointer, il en analyse aussi la production, les dessous, les raisons. Ce livre dit donc beaucoup sur l'imaginaire qui gouverne les territoires, imaginaire politique du volontarisme velléitaire traduit dans des textes souvent écrits par des collaborateurs zélés mais sans talent, servis par du personnel politique bredouillant.
Daniel Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
voie moyenne Il me faudrait peut-être plus de distance et plus de temps. cette irrépressible impression de trop plein Nous sommes les personnages mortels d'aujourd'hui. prendre avec soi la douleur d'une seule personne

Ta présence peut encore m'atteindre. Les saisons se ressemblent autobus à impériale


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


patios poussiéreux rester jusqu'au bout une étreinte plus étroite condamnés par le temps petit monde Nous sommes partis. Je ne sais pas s'ils pensaient en faire partie. Qui s'en sort le mieux ?