Diégèse dimanche 2 septembre 2018



ce travail est commencé depuis 6820 jours (22 x 5 x 11 x 31 jours)
et son auteur est en vie depuis 21273 jours (3 x 7 x 1013 jours)
2018

ce qui représente 32,0594% de la vie de l'auteur


hier  
L'atelier du texte demain


Les livres de 2018
Juste un peu pathétique 245


La linguiste Noëmie Diégèse s'intéresse dans ce livre au sort fait par l'usage au terme « pathétique ». Elle se pose une question simple : comment un terme jadis aussi positif que l'est demeuré « sympathique » a pris peu à peu une connotation négative qui fait que l'on ne parlera de « pathétique » que de manière négative. En effet, si le terme signifie, si l'on en croit le dictionnaire : « qui émeut vivement et profondément, notamment par le spectacle ou l'évocation de la souffrance », il est surtout employé pour signifier le léger mépris que provoque quelqu'un qui met sa souffrance, ou même seulement son émotion en spectacle. Ainsi, d'un ministre qui démissionne à la radio, lira-t-on tout aussi bien qu'il est digne et droit quand on le trouvera quant à soi tout à fait « pathétique ». Noëmie Diégèse est donc allée à la recherche historique de ce terme, dans les discours politique, dans les articles de journaux, puis dans les émissions radiodiffusées et même télédiffusées. Elle en déduit, de manière intéressante, que c'est la marchandisation de l'émotion qui, peu à peu, à fait du « pathétique » une sorte d'antiphrase. Plus on fait commerce de l'émotion, plus on dénonce cette même émotion, dans un mouvement particulièrement trompeur. Voici un excellent ouvrage qui permet de décoder les pratiques manipulatoires des médias et des réseaux sociaux, qui sont aux médias ce que les caisses automatiques sont au supermarché.
Noëmie Diégèse


2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
regarder le nom de toutes les rues Il nous faut régler autrement notre voyage.
C'est fatigant.


dédiée à la mort et à son souvenir bruyant du bois d'automne l'édifice de bois


2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010


frapper Juste un peu pathétique. dans le vertige de ses sens éveillés Ces enfants dans la nuit portaient tout l'espoir du monde les noms de toutes les rues d'une ville un voyage d'épuisement un effet excitant une leçon du sensible