Diégèse lundi premier avril 2019



ce travail est commencé depuis 7031 jours (79 x 89 jours)
et son auteur est en vie depuis 21484 jours (22 x 41 x 131 jours)
2019

ce qui représente 32,7267% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain




Nous ne sommes pas allés à Venise 91



Gustav Diégèse







La veille, j'étais passé sur les quais et j'avais fait l'acquisition auprès d'un vendeur à la sauvette qui n'en revenait pas d'un stock de petits cadenas. J'avais en fait pris tout son stock, en négociant pour la forme un prix qui me semblait dérisoire au regard de la performance que j'allais te proposer le lendemain. Je m'étais cependant assuré de prendre les plus légers afin de ne pas rendre leur transport pénible. Il ne faut pas imaginer non plus que j'en avais une centaine, voire davantage. J'avais une trentaine de cadenas, mais cela convenait parfaitement avec ce que je voulais en faire. Il s'agit de ce type de cadenas qui ne résistent à rien ou presque. On ne les utilise que pour s'assurer que l'armoire ou le casier qu'ils ferment n'ont pas été fracturés, mais ils ne sauraient constituer en aucune sorte une forme de sécurité. Et, puisqu'il s'agissait, on l'aura compris, de faire le tour de Paris pour accrocher un cadenas avec nos initiales partout ou presque où l'on accroche des cadenas à Paris pour laisser une trace d'une visite amoureuse, nous aurions pou prendre comme un signe que j'aie choisi des cadenas fragiles.


Le plus long aura été d'inscrire au feutre indélébile nos initiales sur ces cadenas minuscules. J'avais pris en passant au Bazar de l'Hôtel de Ville un feutre pour écrire sur les disques numériques. Ils en avaient encore quelques-uns bien qu'on ne vende plus beaucoup désormais de ce type de supports. J'en avais trouvé un rouge, ce qui était du meilleur effet sur les cadenas dorés. J'y ai bien passé une heure, m'impatientant en constatant à chaque fois que je plongeais la main dans le sac pour en retirer un cadenas qu'il en restait encore, comme si ce sac était sans fond.

Le lendemain matin, qui était un dimanche, nous sommes partis en promenade. Je ne t'avais rien dit, insistant pour prendre ce sac-à-dos que tu n'aimais pas beaucoup. J'avais affirmé emporter de l'eau et tu avais ri, me rappelant que nous étions dans une ville, Paris, où tout était difficile sauf de trouver un café ou une fontaine d'eau potable. J'ai guidé nos pas vers le Pont des arts. Arrivés sur la passerelle, tu as commencé à te moquer des milliers de cadenas accrochés au parapet, me rappelant que tu avais lu qu'ils fragilisaient la structure de la passerelle même. J'ai sorti le premier cadenas du sac en souriant. Tu l'as jeté dans la Seine. J'en ai sorti un deuxième, que tu as jeté aussi. Dès lors, je savais que si j'en sortais un troisième, il connaîtrait le même sort. Nous avons marché tout l'après-midi. Les cadenas dans le sac se faisaient de plus en plus lourds. Nous sommes enfin rentrés dans ce petit appartement du Marais que nous occupions alors et que nous payions une fortune. Les cadenas ont fini dans la poubelle. Tu n'as pas eu la cruauté de me faire remarquer que je n'avais pas bu une seule fois pendant cette marche déçue.

Bien sûr, rien de tout cela ne s'est passé.







page 91
Toute la collection
4e de couverture


À l'évidence, Gustav Diégèse est un adepte de l'Oulipo. Mais, ce serait alors un Oulipo tendre et nostalgique, ce qui est une forme d'oxymore. Le narrateur de son dernier roman vient de vivre une rupture amoureuse. Au lieu de se remémorer les jours anciens et tous les bons moments que le couple a vécus, il choisit d'énumérer au contraire tout ce qu'ils n'ont pas fait. Il dessine alors une carte du tendre en creux, comme on possède parfois des cartes routières de pays où l'on n'est jamais allé, où l'on n'ira jamais.
Ce récit est donc une promenade rafraîchissante dans l'imaginaire amoureux occidental en ce début de siècle. On est parfois surpris de ce que les personnages n'ont pas fait, se demandant comment ils auraient même pu avoir l'idée de faire cela. Les voyages côtoient les réseaux sociaux. Les selfies ont valeur de serments d'amour...
Si vous êtes en âge d'avoir des enfants ou des petits enfants, ce livre pourra vous aider à mieux les comprendre, voire à mieux les accompagner dans leurs chagrins d'amour. Et si vous sortez de l'adolescence, ou que vous souhaitez y retourner, ce livre pourra vous servir de passeport.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010