Diégèse lundi 8 avril 2019



ce travail est commencé depuis 7038 jours (2 x 32 x 17 x 23 jours)
et son auteur est en vie depuis 21491 jours (21491 = nombre premier)
2019

ce qui représente 32,7486% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain




Désintéresser 98



Mathieu Diégèse







S'agissant de l'argot parisien, il faut aussi s'en remettre à Balzac qui, en 1855, publia son Essai philosophique, linguistique et littéraire sur l'argot, les filles et les voleurs. Le lecteur, tout autant pressé qu'efficace pourra tout à loisir s'en remettre d'ailleurs au texte original que l'on trouve désormais facilement en ligne bien qu'il parût en 1855 chez A. Houssiaux.

« Chaque mot de ce langage est une image brutale, ingénieuse ou terrible. » nous dit Balzac. Bien que de très nombreux mots de cet argot soient désormais tombés en désuétude, on y apprendra parfois, pour ceux que l'on utilise encore, une étymologie à laquelle on n'avait pas forcément pensé. S'agissant par exemple du verbe « cambrioler, » Balzac nous rappelle et le plus souvent nous apprend qu'il provient de « chambre. »

Sans surprise, s'agissant d'une langue inventée par les voleurs, notamment, ce sont les mots qui désignent l'argent qui sont le plus nombreux. Si l' « artiche » fleure le film en noir-et-blanc et s'enrichit d'un accent en voie de disparition, certains de ces mots antiques demeurent dans la langue courante de ce vingt-et-unième siècle. « Oseille » est-il toujours en activité ? Pas certain.

Ce qui est certain, en revanche, c'est que « fric » l'est toujours, ainsi que « brèle, » surtout quand « ça ne vaut pas une brèle. » Mais il semblerait que dans ce dernier cas, il s'agisse plutôt d'une mule ou d'un âne et que l'emprunt soit au dialecte algérien, comme d'ailleurs le « flous » ou le « flouz. »

« Pépettes » et « picaillons » sont encore audibles, mais sont-ils encore utilisés par les plus jeunes ? Il semblerait d'ailleurs que ces mêmes jeunes, pour signifier « argent » utilisent parfois le vocable « bif. » Sauf à supposer qu'il s'agisse de la monnaie du Burundi, notée ainsi dans la nomenclature internationale, il est possible de supputer que « bif » viennent de « biffeton, » encore orthographié « bifton, » mot d'argot assez pur qui signifie, on le sait : « billet » et que l'on trouvait encore en 2001 dans une chanson du rappeur MC Solar.

On retrouvera donc avec plaisir les « picaillons » qui sont à l'opposé des biffetons puisqu'il s'agit de petite monnaie, qui, à l'évidence, ne vaut pas grand-chose, surtout si l'on considère que le « Picaillon » est une petite monnaie frappée en Savoie, qui a été dévalorisée en... 1636.

Mais, celui qui tient le haut du pavé, si l'on ose dire, c'est encore « pognon. » Il faut dire qu'il a récemment bénéficié de la forte publicité d'un Président de la République en personne, une publicité de « dingue » pour un « pognon de dingue. » Certes, il n'était pas bien adroit d'évoquer ainsi le pognon à l'adresse de celles et de ceux qui n'avaient pas un « rond. »

Que celles et ceux qui n'avaient pas un rond s'en allassent sur les ronds-points était une autre histoire.


  


page 98
Toute la collection
4e de couverture


« Désintéresser » : curieux terme, un peu vieilli, quand il signifie « dédommager. » Ainsi, on ne « désintéresserait » que les personnes qui ne seraient pas « désintéressées. » Et de quel « intérêt » s'agirait-il ?
Mathieu Diégèse, dans ce recueil de courts textes qui sont tout aussi bien des méditations, les termes ou expressions de la langue française où surgit l'argent sinon le lucre. On y trouve bien sûr « le beurre et l'argent du beurre » et ses suites plus ou moins graveleuses relatives à une fermière qui n'a jamais rien demandé... Mais aussi, le « pognon » où l'on retrouve la main, la pogne, la poigne et le poing. On s'étonne avec lui qu'en argot parisien, le « japonais » ait pu signifier « argent », au même titre que « fourrage » ou « radis »... ce dernier terme étant d'ailleurs surtout utilisé quand on n'a « pas un radis. » La langue française, soutenue ou argotique, regorge de trouvailles, que l'auteur dissèque avec minutie.
On lit ce petit livre avec bonheur, sinon gourmandise, se disant qu'on en a pour son argent et que vraiment, « le jeu en vaut la chandelle. »
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010