Diégèse mardi 8 janvier 2019



ce travail est commencé depuis 6948 jours (22 x 32 x 193 jours)
et son auteur est en vie depuis 21401 jours (21401 = nombre premier)
2019

ce qui représente 32,4658% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain




Mais il n'y a rien à faire




Daniel Diégèse







Je voudrais bien dormir cette nuit.


Cependant, je m'aperçois que je ne comprends même plus cette dernière phrase. « Dormir... » C'est curieux que ce soit un verbe d'action. Je dors bien, tu dors bien, il dort bien... D'emblée, c'est l'enfance et les souvenirs d'enfance qui débarquent, lorsque le sommeil pouvait encore sembler une monnaie d'échange pour obtenir ou garder l'amour maternel : « Allez ! Tu dors bien maintenant. » Et c'est ainsi que l'illusion que l'on pouvait faire quelque chose qui se nommait « dormir », et même « bien dormir », et de surcroît, volontairement, s'est gravé dans notre esprit. C'était le temps où mon sommeil pouvait donc être source de plaisir pour autrui et donc pour moi aussi. Ce temps a-t-il vraiment existé ?

J'ai rendez-vous demain avec un médecin spécialiste des troubles du sommeil. D'après ce que j'ai compris, elle va surtout essayer de diagnostiquer si mon trouble relève bien du sommeil ou s'il s'agit d'autre chose. Moi, je n'en suis pas certain. En effet, ce n'est pas que je dors mal. C'est plutôt qu'il y a du sommeil dans ma veille et de la veille dans mon sommeil. C'est peut-être ce que l'on appelle de la fatigue chronique. Pourtant, je ne me sens pas fatigué. C'est seulement que je dors un peu quand je ne dors pas et que je ne dors pas vraiment quand je dors et que la proportion de veille dans mon sommeil a tendance à augmenter, à juste proportion de la part de sommeil dans ma veille.

Je voudrais bien ne pas dormir ce jour.

« Je voudrais bien... » S'agit-il pourtant de bien vouloir au conditionnel ? Au conditionnel de quoi ? Il n'y a pas de conditions.







page 8
Toute la collection
4e de couverture


Mais qu'arrive-t-il au narrateur ? Au commencement, c'était presque rien, un peu de fatigue, sans doute. Mais peu à peu, cette fatigue se transforme en un état encore inconnu de tous. Pourtant tout va bien. Les médecins ne décèlent aucun trouble, mais, cet état bizarre se précise et s'accentue. Le narrateur se sent en voie de désaffection.

« ...toute explication de décision est incertaine, car on ne sait pas la part d'inconscient qui est engagée, ou la nature véritable du désir engagé. »
Roland Barthes - Cours au Collège de France - 1978


Daniel Diégèse sait nous envoyer explorer avec lui les recoins de l'âme. Il y parvient une fois de plus avec ce court récit qui permet de percevoir a contrario que la vie n'est que désir.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010