Diégèse samedi 12 janvier 2019



ce travail est commencé depuis 6952 jours (23 x 11 x 79 jours)
et son auteur est en vie depuis 21405 jours (3 x 5 x 1427 jours)
2019

ce qui représente 32,4784% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain




L'Allégorie de la frontière 12




Daniel Diégèse


Blason de Hestrud

Hestrud

Hestrud est à la frontière de la Belgique au sud-est de Maubeuge et ne connut de prospérité que par les carrières de marbre à la fin du XIXème siècle qui, dès le tournant du siècle, périclitèrent. La voie ferrée était trop loin.
La frontière l'a longtemps fait vivre, mais valait tout à la fois d'être régulièrement dévastée par les guerres. En 1931, l'instituteur du village, Maurice Carniaux, livre une monographie qui ressuscite un monde désormais englouti et décrit avec une précision confondante ce territoire de 590 hectares 32 ares, augmenté en 1820 par la cession par les Pays-Bas d'un pré situé vis-à-vis du moulin et appartenant alors à François Duvivier. On se prend à rêver du temps d'avant la première guerre mondiale, quand Hestrud possédait deux sociétés musicales.
En sortant d'Hestrud pour rejoindre la Belgique par la rue de Beaumont,  le drapeau européen symbolise la disparition de cette frontière des invasions. Le voyageur égaré pourra se rappeler qu'avant ce temps d'Europe, les peuples européens ne cessèrent de piller les Hestrudiens, qui n'en perdirent pas pour autant leurs traditions d'hospitalité, nous dit Maurice Carniaux. Ce furent d'abord les Francs et leurs moeurs barbares, puis les Normands suivis plus d'un siècle plus tard par les Hongrois. Les Autrichiens et les Prussiens ne furent pas en reste. Mais, au XVIIème, l'ennemi, c'était les Français, car Hestrud n'est française que depuis 1678. On raconte aussi que Napoléon traversa le village vers son destin de Waterloo, et qu'un enfant, sans doute dépositaire de la mémoire de cette longue suite de batailles et de morts lui en fit présage. De 1816 à 1818, les Russes occupèrent le village. Et puis ce furent les deux guerres mondiales.
Hestrud est en paix aujourd'hui. L'ancienne douane est devenu le Musée de la Douane et des Frontières et son café offre une terrasse pimpante pour les jours de beau temps.
Lors des élections régionales de 2015, des élections présidentielles et  législatives de 2017, plus de 45% des votants se sont prononcés en faveur du Front  National.








page 12
Toute la collection
4ème de couverture


Il y aurait la réalité, qui aurait des conséquences sur le quotidien de chacune et de chacun, et la fiction, qui ne serait pas la réalité, et qui demeurerait donc sans conséquence mesurable sur la réalité. Pourtant, partout dans le monde, chacun expérimente au quotidien la force de la fiction sur la réalité, qu'on la nomme « loi », « décret » ou simple « convention », ou bien encore « discours politique. »

Parmi ces fictions qui hantent le monde et qui sont si nombreuses qu'on ne saurait les dénombrer, figure la « frontière », avec tout son appareil fictionnel visant à renforcer son effet de réel coercitif : douanes, poteaux, quais, agents en uniforme, magasins colorés vendant souvenirs, alcools et cigarettes... Ces fictions, qui occupent la réalité de milliards d'humains, et parfois cruellement, sont si fortes que, même désactivées, leur pouvoir quasi magique demeure. Et l'on voit ainsi des postes de douane délabrés qui semblent ne demander qu'à reprendre du service.

Ce sont ces frontières, actives ou non, sur lesquelles Daniel Diégèse, écrivain du « micro politique », a enquêté patiemment, allant les débusquer et recueillir la mémoire de celles et de ceux qui vivent encore à côté de frontières oubliées, encore actives dans leur mémoire et dans leur vie. Ce livre est une invitation à un voyage initiatique à travers l'Europe et, vous aurez très vite l'envie de vérifier par vous-même si la « frontière » est bel et bien une allégorie.

2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010