Diégèse vendredi 18 janvier 2019



ce travail est commencé depuis 6958 jours (2 x 72 x 71 jours)
et son auteur est en vie depuis 21411 jours (33 x 13 x 61 jours)
2019

ce qui représente 32,4973% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain




Le Muretto d'Alassio 18




Mathieu Diégèse

http://www.panoramio.com/photo/4706565 - cardone -






Nilla Pizzi n'est donc pas un pseudonyme. Nilla est un diminutif. Nilla est le diminutif de Adionilla, tel que l'employé de la municipalité de San'Agata Bolognese a transcrit en 1919 le prénom de sa grand-mère : Dionilla.


J'ai tourné aujourd'hui autour du muretto, arrêtant les passants le moins bizarrement possible pour leur demander s'ils connaissaient Nilla Pizzi. Un jeune homme m'a répondu qu'il s'agissait d'un joueur de football. Mais Pizzi, lui, né en 1989, est portugais et ne s'appelle pas Nilla.

Les Italiens de plus de trente ans connaissent son nom, mais, une vieille dame a accepté de fredonner la chanson avec laquelle Nilla Pizzi a gagné le premier concours de San Remo en 1951 : Grazie dei fiori. Au milieu de la passagiatta, elle s'est tenue aussi droite qu'elle le pouvait, avançant un peu la jambe droite et tenant un micro imaginaire : Tanti fiori in questo giorno lieto ho ricevuto. Rose Rose, ma le più belle le hai mandate tu. Quelques passant ses ont arrêtés, lui lançant des baisers. Ce n'est qu'après que je me suis aperçu que la vieille dame pleurait. Il est vrai que la chanson se terminait ainsi : Merci pour les fleurs, adieu, adieu pour toujours, sans rancune. Grazie dei fior e addio, per sempre addio senza rancor!

Je ne lui ai pas demandé de quel souvenir d'amour il s'agissait.

C'est ainsi. Alassio est la ville des amoureux et des amours malheureuses.







page 18
Toute la collection
4ème de couverture
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010