Diégèse mardi 29 janvier 2019



ce travail est commencé depuis 6969 jours (3 x 23 x 101 jours)
et son auteur est en vie depuis 21422 jours (2 x 10711 jours)
2019

ce qui représente 32,5320% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain




Les Amants du Midi 29



Noëmie Diégèse







Examinons maintenant ce temps subtil dans ce lieu qui ne l'est pas moins qui est celui qui précède toute rencontre : le temps et le lieu de l'observation. Constatons en tout premier lieu que ce temps est toujours celui du collectif : jeunes gens d'une part, jeunes filles de l'autre, vont inventer, ou le plus souvent reproduire des rites d'observation.


Ces rites ont tout d'abord une géographie. Ce sera le bord de mer, dans les villes du littoral. Et si la côte s'étend sur plusieurs kilomètres, un tronçon précis sera destiné à cette observation réciproque. Le lieu sera nommé et son évocation comprise par toutes et tous. Les Italiens ont donné un nom à ces parades d'observation qu'ils nomment du nom chantant de passeggiata. Les Espagnols donnent à la même pratique le nom de paseo que l'on trouvera aussi dans quelques villes du sud de la France.


Si le cinéma d'après-guerre a popularisé ces promenades méridionales aguicheuses, il serait faux de croire qu'elles sont nées au milieu du vingtième siècle. Elles sont en effet inscrites de fort longue date, et parfois depuis des temps immémoriaux, dans la géographie des villes, des bourgs et même des villages, éléments codifiés de la rencontre des filles et des garçons en vue du mariage et de la procréation. Ces promenades d'observation ne sont ainsi pas en opposition avec les mariages traditionnels, fussent-ils arrangés. Beyrouth est à ce titre emblématique du caractère méridional et trans-confessionnel du rite. Si le mariage inter-confessionnel demeure proscrit, les mêmes lieux de passegiatta sont fréquentés par Chrétiens, Sunnites et Chiites. Pour autant, chacun sait et le plus souvent admet que l'observation réciproque demeurera quoi qu'on en dise, et quoi qu'on veuille faire croire, strictement confessionnelle dans les conséquences qu'elle pourra avoir.

Il serait tout aussi faux de croire que ces rites sont réservés aux grandes villes sinon aux métropoles. L'étude qui suit montre que l'on trouve des promenades d'observation dans les bourgs éloignés des grands centres urbains. On constatera cependant que ce sont toujours des bourgs qui ont un marché où l'on vient s'approvisionner depuis les villages d'un territoire. Culturellement, ce sont les lieux nécessaires de l'exogamie.







page 29
Toute la collection
4ème de couverture
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010