Diégèse lundi 13 mai 2019



ce travail est commencé depuis 7073 jours (11 x 643 jours)
et son auteur est en vie depuis 21526 jours (2 x 47 x 229 jours)
2019

ce qui représente 32,8579% de la vie de l'auteur


hier
L'atelier du texte demain




C'est trop fragile
et ça prend trop de place
133



Noëmie Diégèse







Vous allez voir, ça va sans doute commencer comme ça, un jour où ce sera votre tour d'aller faire les courses, parce que lui, il est déjà descendu deux fois chercher le pain cette semaine, votre chéri, l'air de rien, vous dira : « tu peux regarder s'il y a de la teinture pour homme ? » Si vous prenez l'air surpris, ce qu'il prendra pour un air réprobateur et soupçonneux, il ira instantanément se cacher derrière un footballeur à la virilité insoupçonnable. Alors là, vous êtes franchement inquiète, car, le blond-platine, ça ne lui ira vraiment pas et vous-même vous y avez renoncé depuis les années 1990, car c'était trop compliqué à entretenir. Et trop cher aussi. Vous lui répondez donc, pour ne pas le traumatiser, que les teintures qu'on trouve dans les supermarchés, ça bousille les cheveux et que s'il veut être chauve dans deux ans, il n'a qu'à commencer.

Cependant, peu de chance que le chéri en question veuille se teindre en blond-platine. D'ailleurs, les footballeurs en sont revenus. Au départ, c'était sans doute pour qu'on les repère plus facilement dans le jeu. Une fois que tout le terrain ou presque a été blond-platine, le bénéfice n'était plus au rendez-vous. Vous lui répondrez donc que la teinture dans le football est passée de mode, mais, vous utiliserez cette arme avec précaution sachant que malgré tout, il est beaucoup plus calé que vous en footballeurs. Heureusement, vous avez une autre arme, qui est même une arme atomique : « c'est super risqué ! Ça peut faire très mal en cas de brûlure, tu ferais mieux d'aller chez le coiffeur ! » Normalement, l'évocation que « ça peut faire très mal » est assez dissuasive, car, c'est bien connu, le mâle est douillet. Il suffit d'ailleurs pour s'en convaincre de regarder un match de football. Vu que la dernière fois qu'il s'est coupé en épluchant les pommes de terre bio, il a fallu passer une heure pour retrouver le carnet de vaccination et courir chez le médecin pour un rappel de tétanos, ce qu'il interprétera comme un cuir chevelu passé au vitriol pourrait bien le dissuader de saloper la salle de bain avec une teinture bon marché, mais abrasive.

S'il insiste cependant, acquiescez et revenez des courses en disant qu'il n'y en avait plus ou qu'il n'y avait pas la couleur. Ne dites pas qu'il n'y en avait pas, car, s'il vous le demande, c'est sans doute qu'il a vérifié lui-même et qu'il n'a pas le courage d'affronter la caissière ou, pire, le caissier avec dans son panier l'objet convoité mais vaguement ridicule et surtout, horreur, dévirilisant, malgré le football et les hommes politiques.







page 133
Toute la collection
4e de couverture


Noëmie Diégèse, avec la vivacité et l'humour qu'on lui connaît, mais aussi avec beaucoup de perspicacité, est allée à la rencontre des hommes de la société française d'aujourd'hui. Elle est allée chercher des chiffres qu'on ne pense pas souvent à interroger pour mieux comprendre où en est ce genre un peu frustre qu'est le mâle homo sapiens. Avez-vous, par exemple, idée de la courbe de croissance des ventes de produits de teinture pour la barbe ou la moustache ? Et celle de bandes épilatoires réservées aux hommes ? Elles vous surprendront.
Noëmie Diégèse entame ainsi une relecture de ce début de 21ème siècle qui, sans méconnaître le sexisme, les inégalités salariales, le harcèlement de rue, les violences sexuelles et les préjugés pourrait cependant être le siècle de la « dégenrification » de l'espèce humaine et, en conséquence, de la construction d'une libido qui ne serait pas construite sur le genre. Dans ce cas, les hommes, bien qu'ils soient attachants et même touchants pour ce en quoi ils gardent longtemps, sinon toujours, un zeste d'enfance, pourraient bien se faire du souci... On peut très bien se passer d'eux. C'est peut-être pourquoi ils cherchent de plus en plus à ressembler à des femmes, même avec leurs barbes.
2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010